April 25, 2019 / 6:18 AM / 5 months ago

Chine-La BPC n'entend ni durcir ni assouplir sa politique

PEKIN, 25 avril (Reuters) - La banque centrale chinoise n’a l’intention ni de resserrer ni d’assouplir sa politique monétaire, a déclaré jeudi l’un de ses vice-gouverneurs alors que les marchés sont animés par un débat sur l’opportunité d’un soutien accru à l’économie après les indicateurs supérieurs aux attentes publiés la semaine dernière.

Le recours de la Banque populaire de Chine (BPC) à des opérations de prises en pension et à une facilité de prêt à moyen terme ne signifie pas qu’elle a adopté un biais accommodant, a dit Liu Guoqiang à la presse.

A l’inverse, a-t-il ajouté, si la banque centrale n’a pas procédé à des prises en pension depuis quelques jours, cela ne signifie pas que la politique monétaire est sur le point d’être resserrée. Ces instruments servent à ajuster les liquidités à court terme, a-t-il expliqué.

Le point de vue des marchés financiers sur l’évolution possible de la politique monétaire chinoise a évolué depuis la publication des chiffres supérieurs aux attentes du produit intérieur brut (PIB) du premier trimestre et de plusieurs indicateurs clés du mois de mars, qui suggèrent un début de stabilisation de l’économie grâce à l’impact des mesures de soutien à la croissance mises en oeuvre par Pékin.

Si la position affichée par la BPC reste inchangé, la banque centrale considère que la marge de manoeuvre permettant une éventuelle réduction du ratio de réserves obligatoires des banques s’est réduite, la relance budgétaire jouant un rôle accru dans le soutien à l’économie, selon des conseillers économiques du gouvernement.

La crainte d’un reflux des mesures de soutien a contribué ces derniers jours au repli des marchés boursiers chinois, très sensibles à l’évolution des injections de liquidités dans le système financier.

Sun Guofeng, directeur de la division de la politique monétaire de la BPC, a précisé lors du point de presse donné jeudi que la banque centrale prévoyait de recourir à sa facilité de prêt à moyen terme ciblée (TMLF) au cours de la quatrième semaine du premier mois de chaque trimestre.

“Il y a eu un débat nourri sur les marchés au sujet du calendrier des opérations de TMLF. Ces opérations sont fondées sur les besoins des banques et une augmentation graduelle des prêts aux petites et moyennes entreprises”, a-t-il dit, ajoutant que la banque centrale avait besoin de temps pour estimer la demande et collecter les données nécessaires.

Mercredi, la BPC a servi 267,4 milliards de yuans (35,5 milliards d’euros) à certaines banques commerciales via la TMLF.

Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below