May 2, 2019 / 5:22 AM / in 4 months

SPIRITUEUX-Carlsberg publie des ventes supérieures aux attentes au T1

2 mai (Reuters) - Le groupe danois Carlsberg a publié jeudi des ventes en hausse de 9% au titre du premier trimestre grâce au succès de ses bières plus chères et a confirmé ses objectifs pour l’ensemble de l’année.

Le troisième brasseur mondial derrière Anheuser Busch InBev et Heineken a réalisé un chiffre d’affaires de 13,89 milliards de couronnes (1,86 milliard d’euros) sur les trois mois clos au 31 mars, supérieur au consensus moyen de Reuters de 13,56 milliards de couronnes.

Le groupe a confirmé s’attendre à une hausse de son bénéfice d’exploitation d’environ 5% pour 2019, nettement en deçà de la progression de 11% enregistrée en 2018

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* RÉMY COINTREAU BOUCLE SON EXERCICE SUR DES VENTES RECORD

24 avril - Rémy Cointreau a bouclé son exercice décalé sur des ventes record et une nouvelle envolée pour son cognac Rémy Martin, toujours porté par de très solides performances en Chine où l’appétit pour ses bouteilles haut de gamme ne se dément pas. Le groupe a dégagé un chiffre d’affaires record de 1,21 milliard d’euros en 2018-2019, en croissance organique de 7,8%, dépassant les 7,2% de l’exercice précédent grâce au redressement des ventes de sa liqueur Cointreau et au succès de son gin The Botanist.

Les ventes de Rémy Martin, son principal centre de profits, ont quant à elles continué de briller, se maintenant à des niveaux très élevés grâce à une demande chinoise toujours très robuste malgré les craintes de ralentissement et à la solidité du marché américain. Elles finissent ainsi l’exercice sur une progression de 11,9%, après une hausse de 13,2% un an auparavant.

* PERNOD RICARD-L’OPÉRATIONNEL ATTENDU EN HAUT DE FOURCHETTE

18 avril - Pernod Ricard a dit s’attendre jeudi à une progression de son résultat opérationnel courant annuel dans le haut de la fourchette prévue, malgré un ralentissement de la croissance organique au troisième trimestre de son exercice décalé.

Le numéro deux mondial des spiritueux, ciblé par le fonds activiste Elliott, a vu sa croissance nettement ralentir au troisième trimestre à 2,5% à taux de changes constants, un chiffre légèrement inférieur aux 2,8% attendus par les analystes, après une hausse de 6% au trimestre précédent.

Le propriétaire de la vodka Absolut, du cognac Martell ou du whisky Jameson avait averti que sa croissance allait décélérer en deuxième partie d’année, invoquant la nécessité de gérer la croissance pérenne de son cognac, l’optimisation de ses stocks aux Etats-Unis, et des litiges commerciaux en France en Allemagne. (Pascale Denis, Service Entreprises, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below