April 23, 2019 / 10:30 AM / 5 months ago

LEAD 1-Ahold Delhaize anticipe une baisse de sa marge en 2019

(Actualisé avec déclarations du DG et du directeur financier, cours de Bourse)

AMSTERDAM, 23 avril (Reuters) - La chaîne de supermarchés Ahold Delhaize a averti mardi que la grève de 11 jours, survenue ce mois-ci dans ses enseignes Stop&Shop aux Etats-Unis, pèserait sur sa marge d’exploitation ajustée cette année, indiquant qu’elle avait représenté un manque à gagner de quelque 200 millions de dollars (177 millions d’euros) lors de la semaine de Pâques.

Selon le distributeur belgo-néerlandais, ce mouvement social, qui a pris fin lundi, entraînera une baisse ponctuelle du bénéfice d’exploitation ajusté d’environ 100 millions de dollars (89 millions d’euros).

“Cet effet est purement ponctuel”, a déclaré à la presse le directeur financier Jeff Carr. “Il n’y a rien d’autre de structurel qui affecte nos objectifs”, a-t-il ajouté.

Ahold Delhaize anticipe désormais une marge opérationnelle ajustée du groupe pour 2019 légèrement inférieure à celle de 4,1% réalisée l’an dernier.

“La croissance du bénéfice par action ajusté en 2019 est en outre révisée, passant d’un pourcentage dans le haut d’une fourchette à un chiffre au bas de cette même fourchette”, précise le groupe.

Le directeur général Frans Muller a déclaré que les effets de cette grève sur les ventes et sur l’offre des supermarchés la semaine précédant Pâques avaient été disproportionnellement élevés par rapport à ceux d’une semaine régulière.

Le titre cédait plus de 3,7% à 21,21 euros à la Bourse d’Amsterdam vers 9h45 GMT, signant l’une des plus fortes baisse du Stoxx 600, qui reculait de 0,25% à ce stade.

Quelque 30.000 salariés dans le Connecticut, le Massachusetts et Rhode Island, qui réclamaient notamment de meilleures conditions salariales, ont participé à ce mouvement de grève.

L’accord signé entre la direction et les employés n’aura aucun impact sur l’objectif du groupe de réductions de coûts de 540 millions d’euros en 2019, a précisé Frans Muller.

Ahold a par ailleurs maintenu sa prévision de cash-flow disponible à 1,8 milliard d’euros grâce à la croissance des autres enseignes aux Etats-Unis et en Europe. (Toby Sterling et Bart Meijer, Claude Chendjou et Catherine Mallebay-Vacqueur, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below