April 19, 2019 / 10:14 AM / in 4 months

Carlos Ghosn va être inculpé pour un nouveau chef d'accusation-NHK

TOKYO, 19 avril (Reuters) - Les autorités japonaises devraient vraisemblablement inculper à nouveau Carlos Ghosn d’abus de confiance aggravé dès lundi, jour de l’expiration de l’actuelle période de détention du président déchu de Nissan et de Renault, rapporte vendredi la chaîne de télévision publique NHK.

Libéré le 6 mars contre le versement d’une caution de neuf millions de dollars (7,9 millions d’euros) après 108 jours de détention au Japon, Carlos Ghosn a de nouveau été arrêté le 4 avril sur ordre du parquet de Tokyo.

Cette nouvelle détention a déjà été prolongée à deux reprises, jusqu’au 22 avril, pour permettre au procureur d’engager des poursuites.

Carlos Ghosn, qui clame son innocence, est retourné en prison en raison de soupçons d’enrichissement personnel, à hauteur de cinq millions d’euros, au détriment de Nissan.

Il est déjà inculpé d’abus de confiance aggravé et pour avoir minimisé ses revenus chez le constructeur automobile japonais pendant près de dix ans.

Le procès de Carlos Ghosn, architecte de l’alliance Renault-Nissan il y a vingt ans puis plus tard du partenariat avec Mitsubishi Motors , pourrait commencer dès le mois de septembre. (Chris Gallagher et Elaine Lies, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below