April 18, 2019 / 2:22 PM / 7 months ago

LEAD 1-Vivendi condamne l'interdiction de vote à l'AG décidée par Mediaset

(Actualisé avec précision sur le projet paneuropéen de TV de Mediaset §7 à 9)

PARIS, 18 avril (Reuters) - Vivendi a dit jeudi condamner la décision de Mediaset de lui interdire de voter lors de son assemblée générale, nouvelle crispation entre les deux groupes de médias, engagés dans une bataille judiciaire depuis que le groupe français a dénoncé un accord conclu avec son concurrent italien en 2016.

“La décision du conseil d’administration de Mediaset est contraire aux principes élémentaires de la démocratie actionnariale. Elle est à la fois illégale et va à l’encontre des intérêts de Mediaset et, en particulier, de ses actionnaires minoritaires”, déclare Vivendi dans un communiqué.

Le groupe français est le deuxième actionnaire de Mediaset avec, selon des données Refinitiv, 28,8% des parts du groupe, derrière Fininvest (44,2%), la holding de la famille Berlusconi.

Mediaset réclame trois milliards d’euros d’indemnités à Vivendi auquel il reproche d’avoir brusquement mis fin en juillet 2016 à un accord par lequel le groupe français devait racheter sa filiale de télévision payante, Premium.

“Vivendi n’est pas en mesure de participer à l’assemblée générale de Mediaset et se réserve le droit de contester la validité des résolutions adoptées aujourd’hui devant les tribunaux”, poursuit Vivendi.

Mercredi, la présidente de Fininvest a déclaré que Mediaset discutait “avec tout le monde” d’une éventuelle alliance transfrontalière tout en excluant que Vivendi participe à une telle opération.

Pier Silvio Berlusconi, administrateur délégué de Mediaset et fils de l’ex-président du Conseil italien Silvio Berslusconi, a par ailleurs déclaré jeudi que le groupe prendrait une décision le 25 juillet sur un projet de télévision gratuite paneuropéenne lors d’un conseil d’administration.

Comme d’autres diffuseurs européens gratuits, Mediaset souffre de la concurrence de Google et de Facebook sur le marché de la publicité et a du mal à suivre le rythme des investissements dans la production de contenu de plates-formes comme Netflix et Amazon Prime Video .

TF1 a été cité dans la presse comme un partenaire possible pour Mediaset, bien que le groupe français ait déclaré en septembre dernier ne pas discuter d’un accord transfrontalier majeur avec son concurrent italien.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below