April 15, 2019 / 9:51 AM / 4 months ago

GRAPHES-Le positionnement sur la volatilité, à nouveau en zone dangereuse

PARIS, 15 avril (Reuters) - Le revirement des grandes banques centrales avec le retour à un biais plus accommodant est allé de pair avec un effondrement de la volatilité sur les actions et le change, désormais tombée dans des zones dangereuses qui ont précédé de brutales corrections au cours des derniers mois.

Le compte rendu de la réunion de politique monétaire de la Fed du 19 et 20 mars a confirmé que la banque centrale américaine ne modifierait pas ses taux cette année et qu’elle arrêterait de réduire la taille de son bilan.

De leur côté, les responsables de la Banque centrale européenne ont clairement indiqué qu’ils étaient à l’aise avec les anticipations de marché impliquant l’absence de relèvement de ses taux au cours des deux prochaines années, ce qui présage d’un changement de sa communication avancée qui évoque encore une possible hausse de taux en décembre.

La perspective de politiques monétaires à nouveau durablement accommodantes s’est accompagnée d’une chute brutale de la volatilité sur les actions, mesurée par l’indice Vix de volatilité implicite des options sur le S&P 500, et sur le dollar, qui joue un rôle de valeur refuge dans les phases de stress de marché.

Dans le même temps, les positions courtes sur le Vix ont atteint des niveaux qui, au cours des derniers mois, ont entraîné de brutales corrections, comme lors des deux épisodes de fort regain d’aversion au risque, en janvier et en octobre de l’année dernière.

Le positionnement excessif à la vente sur la volatilité toutes classes d’actifs confondues laisse penser que le prochain choc pourrait conduire à un pic de volatilité, préviennent les analystes de Bank of America Merrill Lynch.

“Cela renforce la probabilité qu’un risque idiosyncratique affecte tous les actifs”, poursuivent-ils, évoquant une erreur d’appréciation sur le Brexit ou un contretemps dans les négociations commerciales sino-américaines.

Ils notent aussi que le signal envoyé par les marchés actions et obligataires est contradictoire, les premiers continuant de parier sur une poursuite de la croissance tandis que les seconds continuent de craindre une récession, bien que de manière moins prononcée qu’en fin d’année dernière.

“Il nous semble que les marchés de taux et d’actions sont allés un peu vite en besogne et dans des directions opposées. Les taux valorisent une récession, les actions, une expansion. La vérité est sans doute entre les deux, suggérant qu’un ajustement des deux marchés est à venir. Cela pourrait déclencher un peu de volatilité sur les marchés, par rapport aux faibles niveaux actuels, mais cela pourrait prendre un peu de temps.”

Pour l’heure, les devises qui jouent traditionnellement le rôle de valeur-refuge, le yen, le franc suisse et le dollar, se sont affaiblies depuis vendredi, pénalisées par des indicateurs plus favorables éloignant le risque d’une récession et par l’évaluation économique modérément optimiste des responsables monétaires et financiers à l’occasion des assemblées générales de printemps du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale.

“La boîte à outils des banques centrales pour combattre une récession étant assez dégarnie actuellement, il est évident que les marchés financiers - le marché des changes compris - réagissent de manière particulièrement sensible aux plus petits signes de risque de récession. Mais cela veut aussi dire que tout mouvement dans l’autre direction est également prononcé”, relève Ulrich Leutchmann, analyste sur les changes à la Commerzbank.

Précisément les conditions d’un regain de la volatilité.

Sources :

* At a complete loss. Daily Currency Briefing. 15 avril 2019

* Short Vix strategies reching extremes. Global FX Weekly. Bank of America Merrill Lynch. 12 avril 2019

* Why volatility is here to stay. News & Views. BNY Mellon. Avril 2019.

édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below