March 6, 2019 / 8:20 AM / 7 months ago

L'économie australienne a encore ralenti, baisse de taux en vue

SYDNEY, 6 mars (Reuters) - L’économie australienne a enregistré une croissance de 0,2% au quatrième trimestre, après +0,3% au troisième, un chiffre inférieur aux attentes qui fait baisser mercredi le dollar australien sur le marché des changes.

Sur un an, la croissance du produit intérieur brut s’établit à 2,3%, au plus bas depuis la mi-2017, selon les données du Bureau australien de la statistique (ABS).

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une croissance de 0,3% d’un trimestre sur l’autre et de 2,5% en variation annuelle.

En réaction, le dollar australien est tombé à un plus bas de deux mois de 0,7029 dollar US sur le marché des changes, dans l’anticipation de nouvelles baisses des taux de la Banque de réserve d’Australie (RBA).

Le taux directeur de la banque centrale est au niveau historiquement bas de 1,50% depuis août 2016 mais les futures sur taux intègrent désormais une probabilité de 100% d’une baisse cette année, contre 86% mardi.

Macquarie, la principale banque d’investissement australienne, a dit mercredi anticiper à présent deux baisses de taux cette année au lieu d’un statu quo. JP Morgan a également modifié ses prévisions en ce sens.

“Avec une croissance désormais inférieure à la tendance, le marché du travail va rapidement commencer à ralentir. On peut donc apporter un soutien à l’économie sous la forme de nouvelles baisses de taux”, a expliqué Ric Deverell, économiste chez Macquarie.

La RBA a abandonné le mois dernier l’orientation restrictive de sa politique monétaire pour adopter une position neutre, mais elle reste globalement optimiste sur l’économie et maintient pour le moment sa prévision d’une croissance d’environ 3% cette année, soutenue par un rebond de l’investissement, la hausse des prix des matières premières et un marché de l’emploi toujours robuste.

La baisse des prix immobiliers freine toutefois l’activité de construction à Sydney et Melbourne, les deux principales villes du pays, et la croissance des salaires reste faible.

Le PIB australien par habitant a baissé en octobre-décembre comme il avait reculé les trois mois précédents, marquant deux trimestres consécutifs de baisse pour la première fois depuis 2006 et seulement pour la troisième fois en 30 ans.

Le pays n’a plus connu de récession depuis 1991 et le gouverneur de la RBA, Philip Lowe, a écarté ce risque mercredi.

“L’ajustement du marché immobilier est gérable pour le reste de l’économie et ne fait pas dérailler notre expansion économique”, a-t-il dit lors d’un discours à Sydney avant la publication des chiffres du PIB.

“Nous avons la possibilité d’ajuster la politique monétaire dans un sens ou dans l’autre, selon ce qui sera nécessaire”, a-t-il ajouté. “Pour le moment, les probabilités semblent raisonnablement équilibrées.” (Swati Pandet, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below