March 4, 2019 / 3:17 PM / in 6 months

LEAD 3-Nasdaq relève son offre Oslo Bors au niveau de celle d'Euronext

(Actualisé avec Oslo Bors recommandant à nouveau l’offre de Nasdaq)

4 mars (Reuters) - Nasdaq a annoncé lundi avoir relevé son offre d’achat de l’opérateur boursier norvégien Oslo Bors à environ 6,8 milliards de couronnes norvégiennes (près de 700 millions de d’euros) pour la porter au niveau de la proposition concurrente formulée par Euronext .

L’opérateur boursier américain a relevé son offre à 158 couronnes norvégiennes par action, contre 152 couronnes précédemment, soit une décote de 1,25% par rapport au cours de clôture du titre Oslo Bors vendredi.

Le 11 février, Euronext avait porté son offre à 158 couronnes par action quelques heures avant l’expiration de sa proposition initiale à 145 couronnes.

Nasdaq, dont l’offre améliorée est à nouveau recommandée par Oslo Bors, précise qu’il ramène le seuil d’acceptabilité de son offre à au moins deux tiers des titres contre plus de 90% auparavant, et dit avoir le soutien d’actionnaires représentant plus d’un tiers du capital d’Oslo Bors.

Réagissant à la nouvelle offre du Nasdaq, Euronext a dit dans un communiqué qu’il restait confiant et qu’il était le partenaire industriel le plus attractif d’un point de vue stratégique tant pour la Bourse d’Oslo que pour la communauté d’affaires et financière norvégienne.

“Euronext (...) continue d’être prêt à engager des discussions plus approfondies avec le conseil d’administration, les dirigeants et les actionnaires d’Oslo Bors sur les mérites de son offre et de son plan stratégique”, pousuit l’opérateur des Bourses d’Amsterdam, de Bruxelles, de Dublin, de Lisbonne et de Paris.

Il ajoute aussi que les actionnaires de référence d’Euronext, qui représentent 23,86% de son capital, soutiennent son offre.

Lors du relèvement de son offre le mois dernier, Euronext avait réaffirmé avoir le soutien de 50,5% des actionnaires.

Cette bataille d’enchères pour l’un des derniers marchés boursiers indépendants du nord de l’Europe fait suite à une vague de consolidation motivée par la nécessité d’investir dans de nouvelles technologies et de nouveaux entrants.

Nasdaq a également dit qu’il paierait un intérêt de 6% par an sur le prix de l’offre majorée, jusqu’à ce que les conditions requises pour la conclusion de la transaction soient remplies ou abandonnées.

L’opérateur américain est le candidat préféré par Oslo Bors d’un “point de vue industriel et stratégique”, déclare l’opérateur norvégien, réaffirmant sa prise de position en faveur de Nasdaq.

Diptendu Lahiri à Bangalore et Matthieu Protard à Paris, Jean-Michel Bélot et Dominique Rodriguez pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below