February 28, 2019 / 10:54 AM / 3 months ago

ENQUÊTE-Malgré le rally, les investisseurs actions toujours prudents pour 2019

* L’enquête Reuters: cpurl://apps.cp./cms/?pageId=stock-index-poll

28 février (Reuters) - Les marchés d’actions mondiaux en 2019 vont au mieux retrouver leurs niveaux d’avant le vif mouvement de correction de la fin 2018, selon une enquête réalisée par Reuters auprès d’analystes, qui se montrent prudents en dépit du fort rebond observé depuis le début de l’année.

L’optimisme des investisseurs a été mis à rude épreuve alors que les indices boursiers mondiaux ont connu en 2018 leur plus mauvaise année depuis la crise financière, ce qui s’est traduit par l’effacement de près de 7.000 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Le sondage Reuters réalisé entre le 12 et le 27 février auprès de 200 stratèges, analystes et gérants de fonds mondiaux reflète une nouvelle fois un abaissement des prévisions pour les marchés d’actions.

Le S&P 500 est vu à 2.900 points d’ici la fin de l’année, contre une prévision de 2.975 points en novembre. L’indice large américain évolue actuellement juste sous le seuil de 2.800 points après un bond de plus de 11% en 2019.

Le Dow Jones est attendu en fin d’année à 26.500 points, contre 25.985 actuellement et une prévision de 26.865 en novembre.

Ces prévisions placent les indices américains à leurs niveaux précédant la brutale correction de fin d’année. A 2.900 points, le S&P 500 reviendrait ainsi à son niveau de début octobre, juste sous son record en clôture atteint le 30 septembre, à 2.930,75 points.

ANNÉE TEMPÉTUEUSE

En Europe, les indices boursiers européens devraient finir l’année sur leurs niveaux actuels - le Stoxx 600 est à 371 points - alors que les risques politiques prégnants et le ralentissement de la conjoncture limitent le potentiel haussier.

La prudence des investisseurs est alimentée par les incertitudes entourant la politique commerciale des Etats-Unis, par le ralentissement de l’économie mondiale et par le resserrement de la liquidité.

Environ 65% des 90 sondés qui ont répondu à une question supplémentaire ont estimé qu’il existait un risque pour que les marchés actions mondiaux connaissent une forte baisse autour du milieu de l’année.

Les 35% restants pensent le contraire.

“Nous nous attendons à une année 2019 tempétueuse, étant donné que nous sommes toujours en fin de cycle économique. Cela signifie que la croissance mondiale va progressivement ralentir et que la capacité (des entreprises) à générer des profits sera mise au défi”, dit Fredrik Oberg, directeur des investissements chez la banque suédois SEB.

Pour ces raisons, la prudence des intervenants de marché n’a pas été remise en cause par le fait que les grands indices boursiers aient connu en 2019 leur meilleur démarrage en près de 30 ans.

“Du moins pour l’instant, toutes les bonnes nouvelles sont intégrées. Je ne m’attends pas à ce que les marchés d’actions augmentent beaucoup à partir de là”, estime Tim Ghriskey, responsable de la stratégie d’investissement chez Inverness Counsel. (Rahul Karunakar, Blandine Hénault pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below