February 27, 2019 / 2:48 PM / 3 months ago

BOURSE-Wall Street ouvre en légère baisse

27 février (Reuters) - Wall Street a ouvert en repli mercredi, gagnée à son tour par la vague d’inquiétude qui a démarré en Asie face aux tensions entre l’Inde et le Pakistan et alors qu’a débuté à Hanoï le deuxième sommet entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

L’indice Dow Jones perd soit 0,21% à 26.002,31 points dans les premiers échanges.

Le Standard & Poor’s 500, plus large recule de 0,21% également à 2.788,19 points et le Nasdaq Composite cédait 0,30% à 7.526,42 points à l’ouverture.

Le Pakistan a annoncé mercredi avoir abattu deux chasseurs de l’armée de l’air indienne mais assure n’avoir pas eu d’autre choix et ajoute qu’il ne souhaite pas une escalade entre les deux puissances nucléaires.

Donald Trump et Kim Jong-un se sont de leur côté entretenus à Hanoï en se disant optimistes sur la possibilité de parvenir à un résultat “encore meilleur” qu’à Singapour huit mois plus tôt.

“Le regain de tension entre l’Inde et le Pakistan pèse sur les marchés ce matin à l’entame d’une journée très chargée”, dit Peter Cardillo, chef économiste chez Spartan Capital Securities à New York, en faisant allusion aux indicateurs du jour mais aussi à l’audition du président de la Réserve fédérale Jerome Powell à la Chambre des représentants et à la déposition attendue au Sénat de Michael Cohen, ex-avocat de Donald Trump devenu féroce détracteur du président.

“Comme on n’attend aucun changement de Powell pour son deuxième jour d’audition, cette fois devant la Commission des services financiers de la Chambre, l’attention restera focalisée sur les inquiétudes géostratégiques et le sommet Trump-Kim - ce qui donnera probablement une séance mitigée à la Bourse.”

Entendu mardi par la Commission bancaire du Sénat, Jerome Powell a affirmé que la croissance de l’économie américaine devrait rester solide cette année malgré la montée des risques et des indicateurs conjoncturels moins soutenus récemment et redit que la Fed resterait “patiente” en ce qui concerne de futures hausses de taux.

Le changement de ton de la Fed et l’optimisme entourant les négociations commerciales sino-américaines ont favorisé les marchés actions ces dernières semaines, permettant au S&P 500 de revenir à quelque 5% de sa clôture record inscrite fin septembre.

Au chapitre des valeurs, le groupe pharmaceutique Mylan chute de 13,9% en réaction à des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, accompagnés de prévisions décevantes.

En vue, le distributeur d’électronique grand public Best Buy grimpe de 15,22% après l’annonce de ventes comparables supérieures aux attentes pendant la période des fêtes.

La chaîne de bricolage Lowe’s s’octroie 2,42% après des résultats là aussi meilleurs que prévu.

Au chapitre des fusions-acquisitions, Versum Materials bondit de 17,68% après l’annonce d’une contre-offre de 5,9 milliards de dollars, en cash, de l’allemand Merck KGaA sur le fabricant de matériaux électroniques objet d’une offre en actions d’Entegris.

Le département du Commerce publiera à 10h00 (15h00 GMT) la statistique des commandes à l’industrie de décembre, attendues en hausse de 0,5% après une baisse inattendue en novembre.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Avec Shreyashi Sanyal à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below