February 27, 2019 / 7:12 AM / 7 months ago

LEAD 2-Rohani refuse la démission de son ministre des Affaires étrangères

(Actualisé avec réaction de Zarif § 5-6-7)

LONDRES, 27 février (Reuters) - Le président iranien Hassan Rohani a rejeté mercredi la démission de son ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, expliquant que son départ irait à l’encontre des intérêts de la république islamique.

“Puisque le guide suprême (de la révolution, l’ayatollah Ali Khamenei) vous a décrit comme étant une personne ‘digne de confiance, courageuse et religieuse’ en première ligne de la résistance contre les pressions américaines, je considère qu’accepter votre démission irait à l’encontre des intérêts nationaux et je la rejette”, écrit-il dans une lettre rendue publique par l’agence officielle de presse Irna.

Zarif avait remis lundi soir sa démission au président Rohani.

Selon un de ses proches, il aurait manifesté sa volonté de partir sous la pression des “durs” du régime mécontents des résultats de l’accord international de juillet 2015 sur le nucléaire iranien, dont il a été le principal artisan côté iranien.

Dans un message posté mercredi sur son compte Instagram, le ministre des Affaires étrangères a adressé ses remerciements aux responsables et à la nation iranienne pour le soutien qu’ils lui ont adressé à la suite de sa lettre de démission.

“En tant que modeste serviteur (de l’Etat), je n’ai jamais eu d’autre souci que d’élever la politique étrangère et le statut du ministère des Affaires étrangères”, écrit-il.

D’après l’agence de presse Isna, Zarif a participé à une cérémonie organisée pour la venue du Premier ministre arménien.

En début de matinée, le général Qassem Soleimani, commandant de la puissante force Al Qods, avait déclaré que Zarif était le principal responsable de la politique étrangère de la république islamique et qu’il avait le soutien du guide suprême de la Révolution, l’ayatollah Ali Khamenei.

“M. Zarif est chargé de la politique étrangère de la république islamique, et il a toujours été soutenu par les principaux responsables”, a déclaré Soleimani, cité par l’agence de presse Fars.

La force Al Qods que commande Soleimani est la branche du corps des Gardiens de la Révolution chargée des opérations extérieures. (Bozorgmehr Sharafedin Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below