February 19, 2019 / 12:14 PM / 3 months ago

L'OMC redoute un ralentissement brutal du commerce international

GENEVE, 19 février (Reuters) - Un indicateur trimestriel des échanges commerciaux internationaux est tombé à son niveau le plus bas depuis neuf ans, a annoncé mardi l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

“Le déclin simultané de plusieurs indicateurs liés au commerce devrait mettre en garde les responsables politiques contre un ralentissement plus prononcé si les tensions commerciales actuelles n’étaient pas résolues”, écrit l’OMC dans un communiqué.

L’indicateur trimestriel des perspectives du commerce mondial de l’OMC est de 96,3, au plus bas depuis mars 2010, contre 98,6 précédemment. A moins de 100, l’indice atteste d’une croissance du commerce international en deçà de son potentiel.

“Cette perte régulière d’élan souligne l’urgence de réduire les tensions commerciales, qui, couplées à des risques politiques constants et à la volatilité financière, pourraient être le signe avant-coureur d’un ralentissement économique plus ample”, explique l’OMC dans un communiqué.

L’OMC projetait en septembre dernier une croissance de 3,7% du commerce international en 2019 contre 3,9% estimé pour 2018, ajoutant qu’il pourrait se produire un ralentissement plus marqué ou à l’inverse un rebond en fonction des mesures économiques prises.

L’indicateur trimestriel est calculé à partir du volume des échanges marchands du trimestre précédent, des commandes à l’exportation, du fret aérien international, du trafic maritime des conteneurs, de la production et des ventes dans l’automobile, des échanges de composants d’électronique et des échanges de matières premières agricoles.

“Les indices pour les commandes à l’exportation (95,3), le fret aérien international (96,8), la production et les ventes automobiles (92,5), les composants électroniques (88,7) et les matières premières agricoles (94,3) ont subi les plus fortes variations par rapport à la tendance, frôlant ou enfonçant de précédents planchers depuis la crise financière”, poursuit l’OMC.

L’indice du trafic des porte-conteneurs reste relativement dynamique, à 100,3, mais il a peut-être été influencé par une augmentation des expéditions avant une hausse anticipée des droits de douane aux Etats-Unis et en Chine, explique l’organisation.

Le vice-Premier ministre chinois Liu He, qui mène pour la Chine les négociations commerciales avec les Etats-Unis, se rendra à Washington pour un nouveau cycle de discussions jeudi et vendredi, a annoncé mardi le ministère chinois du Commerce.

Les Etats-Unis et la Chine ont fait état la semaine dernière d’importants progrès après cinq jours de négociations à Pékin, lors desquels Steven Mnuchin et Robert Lighthizer se sont également entretenus avec le président chinois Xi Jinping.

L’administration américaine menace de porter de 10% à 25% les droits de douane sur quelque 200 milliards de dollars (176 milliards d’euros environ) de produits chinois importés aux Etats-Unis si aucun accord n’est conclu d’ici au 1er mars sur plusieurs de ses exigences. Donald Trump a cependant indiqué qu’il pourrait repousser cette date butoir.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below