February 15, 2019 / 9:25 PM / 3 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street portée par les espoirs sur le commerce (actualisé)

(Actualisé avec précisions et commentaires)

* Les indices de Wall Street finissent en nette hausse

* Les négociations USA-Chine vont se poursuivre à Washington

* Donald Trump et Xi Jinping font état de progrès

15 février (Reuters) - La Bourse de New York a fini vendredi nettement dans le vert, saluant dans le sillage des marchés européens des avancées vers un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

L’indice Dow Jones a gagné 443,86 points, soit 1,74% à 25.883,25.

Le S&P-500, plus large, a pris 29,87 points (1,09%) à 2.775,60.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 45,46 points (0,61%) à 7.472,41, ce dernier indice clôturant au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours pour la première fois depuis le 8 novembre.

Sur la semaine, le Dow a pris 3,1%, le S&P-500 2,5% et le Nasdaq 2,4%.

Les négociations entre la Chine et les Etats-Unis sur le commerce international ont permis d’accomplir d’importants progrès et se poursuivront la semaine prochaine à Washington, a déclaré vendredi le président chinois Xi Jinping.

A l’issue d’une rencontre avec le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin et le représentant au Commerce Robert Lighthizer, au terme d’une semaine de discussions à Pékin, il a ajouté espérer voir les deux parties parvenir à un accord mutuellement profitable, selon des propos rapportés par la presse officielle chinoise.

A Washington, où il s’exprimait devant la presse, Donald Trump a noté pour sa part que les discussions avec la Chine se déroulaient “extrêmement bien” et que les Etats-Unis étaient plus proches que jamais d’obtenir un “véritable accord” commercial avec Pékin.

“Il s’agit peut-être d’un faux espoir parce que des détails épineux restent à régler”, a commenté David Carter, directeur des investissements chez Lenox Wealth Advisors. “Ce sont de bonnes nouvelles mais ce n’est pas fini.”

La confirmation un peu plus tard par le président américain de son intention de décréter dans la journée l’état d’urgence nationale pour débloquer des fonds supplémentaires afin de construire son mur à la frontière avec le Mexique a eu peu d’effet sur la tendance en Bourse.

VALEURS

Tous les indices sectoriels du S&P on terminé en territoire positif.

Les espoirs sur le commerce ont notamment profité à l’indice des valeurs industrielles, qui a pris 1,34% soutenu notamment par des gains de 1,99% pour Boeing et 2,70% pour Caterpillar.

Quant à l’indice des banques, il a gagné 2,02%, soutenu par le remontée des rendements obligataires.

Du côté des valeurs technologiques, Nvidia a gagné 1,82% après avoir publié un bénéfice trimestriel supérieur aux prévisions du marché.

LES INDICATEURS DU JOUR

Les données conjoncturelles du jour sont mitigées avec l’annonce d’une amélioration du moral des consommateurs américains et d’une baisse inattendue de la production manufacturière des Etats-Unis en janvier.

LA SÉANCE EN EUROPE

Les Bourses européennes ont terminé en hausse, soutenues elles aussi par les bonnes nouvelles sur le front du commerce.

Le CAC 40 a pris 1,79%, le Footsie britannique 0,55% et le Dax allemand 1,89%.

Sur la semaine, le CAC 40 a pris 3,86% et le Stoxx 600 3,04%, sa plus forte progressions hebdomadaire de l’année.

TAUX

Le regain d’appétit pour les actifs risqués a conduit les investisseurs à se détourner des obligations d’Etat. Le rendement des Treasuries à 10 ans a ainsi légèrement progressé, autour de 2,67%.

CHANGES

Du côté des devises, le dollar monte modérément face à un panier de devises de référence et l’euro cède un peu de terrain face au billet vert, autour de 1,1272.

PÉTROLE

Sur le marché pétrolier, le cours du Brent a touché un plus haut de l’année sur le marché new-yorkais Nymex, porté par des signes d’une baisse de la production mondiale de brut.

Le contrat avril sur le Brent a pris 1,68 dollar (2,60%) à 66,25 dollars le baril.

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) à échéance en mars a gagné pour sa part 1,18 dollar, soit 2,17%, à 55,59 dollars le baril.

Les prix ont été portés en outre par l’annonce de la fermeture partielle d’un important gisement sous-marin en Arabie saoudite.

A SUIVRE LUNDI:

Wall Street sera fermée lundi pour cause de jour férié.

Patrick Vignal pour le service français, avec Stephen Culp à New York

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below