February 14, 2019 / 7:13 PM / in 3 months

Les ventes des détaillants US en hausse de 2,9% à Noël-NRF

14 février (Reuters) - Les dépenses des consommateurs américains pendant la période des fêtes ont progressé de 2,9% à 707,5 milliards de dollars (626,3 milliards d’euros), soit moins que prévu, a annoncé jeudi la Fédération nationale du commerce de détail (NRF, National Retail Federation).

“Tous les signes pendant les fêtes ont semblé montrer que le consommateur est resté confiant quant à la situation économique”, déclare le président de la NRF, Matthew Shay, dans un communiqué. “Mais il apparaît que les inquiétudes au sujet de la guerre commerciale et les turbulences sur les marchés boursiers ont affecté le comportement des consommateurs davantage que nous le pensions.”

Les chiffres de la NRF sont basés sur des données du département du Commerce, qui a annoncé jeudi une baisse de 1,2% des ventes au détail en décembre, en comprenant les ventes de voitures, d’essence, et la restauration.

Sur un an toutefois, elles ont augmenté de 2,3%.

Selon l’organisation professionnelle, les ventes des détaillants ont progressé de 5,1% en novembre mais de seulement 0,9% en décembre.

A l’automne, la NRF avait dit prévoir une hausse comprise entre 4,3% et 4,8% des ventes sur la période novembre-décembre, pour un montant total de l’ordre de 717,45 à 720,89 milliards de dollars.

Ces chiffres excluent les ventes de voitures, des stations-service et des restaurants.

Ils comprennent en revanche les ventes en ligne, qui ont augmenté de 11,5% à 146,8 milliards de dollars en novembre et décembre selon la NRF, à 146,8 milliards de dollars. La prévision à l’automne était d’une croissance comprise entre 11 et 15%.

“Ces chiffres constituent véritablement une surprise et contredisent les tendances de consommation que nous observons, surtout après de si bons mois en octobre et novembre”, a commenté Jack Kleinhenz, le chef économiste de la NRF.

“La conjonction de la volatilité sur les marchés financiers, du ‘shutdown’ du gouvernement et des tensions commerciales a généré de l’anxiété et des incertitudes chez les consommateurs.”

Le 5 février, la NRF avait dit prévoir une hausse des ventes au détail comprise entre 3,8% et 4,4% cette année aux Etats-Unis, à plus de 3.800 milliards de dollars, soutenues par la confiance des ménages, la faiblesse du chômage et l’augmentation des salaires.

L’organisation table aussi sur une moyenne de 170.000 créations d’emplois par mois, contre 220.000 en 2018, ce qui permettra selon elle au taux de chômage de poursuivre son reflux jusqu’à 3,5% en fin d’année, à comparer à un niveau actuel de 4%. (Melissa Fares à New York, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below