February 14, 2019 / 12:58 PM / 3 months ago

Italie-Le Trésor et FS songent à prendre le contrôle d'Alitalia-sources

ROME, 14 février (Reuters) - Le vice-président du Conseil italien Luigi Di Maio a dit aux syndicats que le Trésor et la compagnie publique des chemins de fer italiens Ferrovie dello Stato (FS) pourraient ensemble prendre une participation de plus de 50% dans Alitalia, a-t-on appris jeudi de sources syndicales.

Luigi Di Maio, qui occupe aussi le poste de ministre de l’Industrie, a discuté jeudi à Rome avec des représentants syndicaux au lendemain de l’annonce par le gouvernement de son soutien à la création d’une “Nouvelle Alitalia”.

En difficultés financières, Alitalia a été placée sous administration spéciale en 2017 après le rejet par ses salariés d’un nouveau plan de sauvetage, contraignant Rome à se lancer à nouveau à la recherche d’un repreneur, pour la troisième fois en une dizaine d’années.

Selon des propos attribués à Luigi Di Maio, le Trésor pourrait prendre plus de 15% du capital de la compagnie aérienne et FS une participation encore plus importante.

“L’intervention de la puissance publique viserait à protéger les intérêts italiens, les droits des salariés et les emplois”, a déclaré Luigi Di Maio, cité par des représentants syndicaux présents à cette réunion.

Ferrovie dello Stato a annoncé mercredi qu’elle allait engager des négociations avec Delta Air Lines et easyJet pour mettre au point un plan de sauvetage d’Alitalia, qui doit être présenté d’ici le 31 mars. (Alberto Sisto Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below