February 14, 2019 / 11:58 AM / a month ago

Airbus pas certain de pouvoir conserver tous les salariés de l'A380

14 février (Reuters) - Airbus ne peut pas garantir qu’il conservera tous les salariés affectés au programme de l’A380, dont l’avionneur européen a annoncé l’arrêt, a déclaré jeudi le président exécutif Tom Enders à la chaîne de télévision allemande n-tv.

Airbus a annoncé jeudi la fin de son programme de très gros porteur, qui n’a jamais remporté le succès escompté et dont le dernier exemplaire sera livré en 2021.

Le groupe va maintenant engager des discussions avec ses partenaires sociaux concernant les 3.000 à 3.500 postes susceptibles d’être affectés par cette décision dans les trois prochaines années.

A Toulouse, où cette annonce a été effectuée, Françoise Vallin, déléguée syndicale centrale CFE-CGC, a dit “ne pas être inquiète”.

“Il est encore trop tôt puisque nous n’avons pas encore rencontré la direction afin de connaître le nombre de salariés concernés mais nous sommes confiants car Airbus a déjà redéployé ses employés avec la baisse des cadences du gros porteur”, a-t-elle dit, tout en exprimant son émotion.

“Cette annonce n’est pas une surprise même si elle reste douloureuse car ce programme est encore récent et que nous allons encore voir voler cet avion quelques années avec émotion.”

Sur RTL, le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a appelé Airbus à reclasser les salariés concernés et à ce qu’il n’y ait aucun impact sur l’emploi. (Rédaction de Berlin, avec Julie Rimbert à Toulouse Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below