February 14, 2019 / 7:12 AM / a month ago

LEAD 2-France-Le taux de chômage sous les 9% au 4e trimestre 2018

    * Le taux de chômage a baissé à 8,8% au 4e trimestre
    * Les économistes l'attendaient à 9,1%
    * La baisse du taux de chômage profite aux jeunes

 (Actualisé avec commentaires Insee et analyste)
    PARIS, 14 février (Reuters) - Le taux de chômage en France a
nettement baissé au quatrième trimestre 2018, pour s'établir à
8,8% de la population active, son plus bas niveau depuis 2009, a
annoncé l'Insee jeudi.
    Ce recul de 0,3 point constitue une surprise pour les
économistes qui tablaient sur un taux de chômage stable par
rapport à celui de 9,1% annoncé pour le troisième trimestre
2018. Le taux de 8,8% s'entend au sens du Bureau international
du travail et pour toute la France hors Mayotte.
    "C'est la première fois depuis 10 ans qu'il passe en dessous
de 9%", a souligné sur Twitter la ministre du Travail Muriel
Pénicaud. "C'est une bonne nouvelle. Le chômage de masse n'est
pas une fatalité en France".
    En France métropolitaine, le taux de chômage a également
baissé de 0,3 point, pour tomber à 8,5% de la population active.
Le nombre de chômeurs a diminué de 90.000 au quatrième trimestre
2018 et s'établit à 2,5 millions de personnes.
    Le taux de chômage n'est toutefois pas encore revenu à son
niveau d'avant la crise financière de 2008 (7,2% France entière
et 6,8% France métropolitaine).
    Le taux d'emploi augmente de 0,2 point dans la tranche des
15-64 ans et, à 66,1%, atteint son plus haut niveau depuis 1980,
souligne à Reuters Sylvain Larrieu, chef de division synthèse et
conjoncture du marché du travail à l'Insee.
    La baisse du taux de chômage est particulièrement forte pour
les jeunes, précise l'Institut national de la statistique, en
particulier chez les hommes de 15 à 24 ans (-3,6 points d'un
trimestre sur l'autre, à 18,6%).
    Les secteurs de l'informatique, de la logistique (livraisons
grâce au développement d'internet, entreposage, etc.) recrutent,
souligne Sylvain Larrieu.
    
    CONTRADICTION
    Cette amélioration est toutefois à prendre avec prudence,
estime Eric Heyer, directeur à l'Observatoire français des
conjonctures économiques (OFCE).
    Il souligne les "très bons chiffres" du quatrième trimestre
- "toutes les catégories en profitent et en plus c'est de
l'emploi de qualité en CDI et à temps plein", dit-il à Reuters. 
    Le taux d'emploi à temps complet s'établit à 54,4%, une
hausse de 0,3 point par rapport au troisième trimestre et de 0,5
point sur un an. Il atteint son plus haut niveau depuis 2003,
début de cette série trimestrielle.
    Mais, ajoute Eric Heyer, cette embellie semble être en
contradiction avec les 16.200 créations nettes d'emplois
annoncées par l'Insee la semaine dernière dans le secteur privé.

    "Comment peut-on faire reculer de 90.000 le nombre de
chômeurs, alors qu'il n'y a eu que 16.000 créations de postes au
quatrième trimestre?", s'interroge l'économiste en rappelant que
le secteur public créée peu d'emplois.
    Il anticipe de ce fait une possible révision ou correction
au premier trimestre 2019, comme cela avait été le cas au début
2018.
    En revanche, les chiffres du chômage sur un an lui
paraissent plus cohérents : le taux de chômage en France
métropolitaine a diminué de 0,1 point, avec 40.000 demandeurs
d'emplois en moins sur un an.
    La décrue de 2018 est elle-même à relativiser par rapport
aux 300.000 demandeurs d'emplois en moins recensés en 2017 et va
de pair avec le ralentissement économique constaté.
    Autre bémol, le chômage de longue durée (plus d'un an), qui
concerne 990.000 personnes, est stable à 3,4% de la population
active.
    De même, souligne l'Insee, 5,8% des personnes qui
travaillent sont sous-employées. Il s'agit principalement de
personnes à temps partiel souhaitant travailler davantage,
précise l'institut.
        
 Pour la statistique dans son ensemble :
    here 
    
 Le point sur la conjoncture française                        
 Graphique: Les chiffres clés de l'économie   tmsnrt.rs/2B7G9qP
 
 (Danielle Rouquié, édité par Yves Clarisse)
  
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below