February 8, 2019 / 6:31 PM / 7 months ago

USA-Les profits du S&P-500 au T1 attendus en baisse sur un an

NEW YORK, 8 février (Reuters) - Les analystes financiers prévoient désormais que les bénéfices des entreprises composant l’indice Standard & Poor’s 500 diminueront de 0,1% au premier trimestre par rapport aux trois premiers mois de 2018, ce qui marquerait leur premier recul en rythme annuel depuis 2016, montrent les données IBES de Refinitiv.

Les dernières estimations en date marquent ainsi un net recul par rapport aux anticipations de début janvier puisque le marché tablait il y a six semaines sur une croissance de 5,3% des profits sur un an.

L’année 2018 a certes été atypique, la réforme de la fiscalité mise en oeuvre par l’administration Trump ayant favorisé une croissance des bénéfices supérieure à 20% pour le S&P-500 pendant la majeure partie de l’année.

Mais sans que la fiscalité joue un rôle, les estimations ont fortement diminué ces derniers mois, les analystes intégrant progressivement le ralentissement de la croissance mondiale et la dégradation des perspectives de résultats de plusieurs grands noms des hautes technologies, comme Apple.

La baisse des cours du pétrole a par ailleurs favorisé la révision à la baisse des estimations de bénéfices dans le secteur de l’énergie.

Le basculement du consensus en territoire négatif risque d’avoir des conséquences sur le moral des investisseurs même si les résultats du quatrième trimestre que publient actuellement les sociétés cotées sont orientés à la hausse, explique Bucky Hellwig, vice-président senior de BB&T Wealth Management.

“Si on commence à parler de baisse des bénéfices, ça ne va pas aider les cours des actions, que la baisse se vérifie ou pas”, a-t-il dit.

Il faut remonter au deuxième trimestre 2016 pour retrouver un recul des profits de l’ensemble du S&P-500 en rythme annuel.

Ces dernières semaines, la révision à la baisse des estimations a touché en premier lieu le secteur des hautes technologies et ceux liés aux matières premières.

Les profits des sociétés composant l’indice S&P de la “tech” - l’un des principaux moteurs de la croissance des bénéfices ces dernières années - sont désormais attendus en repli de 6,1% par rapport au premier trimestre de l’an dernier.

Pour l’ensemble de l’année 2019, la croissance estimée des bénéfices du S&P-500 n’est plus que de 4,3%, contre 24% attendu pour 2018.

Caroline Valetkevitch; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below