February 6, 2019 / 5:03 PM / 4 months ago

LEAD 1-GM soutenu par ses pick-up et crossovers au T4, le titre monte

(Actualisé avec détails, contexte et cours de Bourse)

par Nick Carey et Ben Klayman

DETROIT, 6 février (Reuters) - General Motors (GM) a confirmé mercredi son objectif de résultat 2019 après un bénéfice supérieur aux prévisions au quatrième trimestre 2018 grâce à ses ventes soutenues de pick-up et crossovers à forte marge sur le marché américain et à ses baisses de coûts.

L’action prend 1,6% en fin de matinée à Wall Street, contre un repli de 0,18% pour l’indice S&P 500.

Le premier constructeur automobile américain, qui réalise l’essentiel de ses bénéfices en Amérique du Nord, a tiré son épingle du jeu sur les trois derniers mois de 2018 malgré une baisse globale du nombre de véhicules vendus dans la région.

Les ventes de General Motors ont reculé en Chine comme en Amérique du Sud, où elles ont été affectées par des effets de change défavorables.

“L’examen de certains indicateurs économiques en provenance de Chine montre de premiers signes de stabilisation”, a cependant déclaré Dhivya Suryadevara, directrice financière de General Motors.

Joseph Amaturo, analyste chez Buckingham Research, dit toutefois dans une note qu’il reste préoccupé par les prix des véhicules en Chine et en Amérique du Nord à long terme.

Selon lui, si la demande fléchit en Chine, GM aura du mal à atteindre ses objectifs financiers.

Son concurrent Ford a publié des comptes trimestriels marqués par la dégradation de son résultat d’exploitation, toutes ses divisions géographiques en dehors de l’Amérique du Nord affichant des pertes d’exploitation sur les trois derniers mois de 2018.

Le japonais Toyota a quant à lui annoncé mercredi une hausse de 0,4% de son bénéfice d’exploitation au dernier trimestre de l’an dernier, la croissance des ventes en Asie, Chine incluse, ayant compensé la baisse en Amérique du Nord, son premier marché.

Les ventes de véhicules neufs aux Etats-Unis devraient diminuer cette année en raison du relèvement des taux d’intérêt et d’une offre surabondante de véhicules d’occasion.

GM a dégagé au quatrième trimestre un bénéfice net de 2,1 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros), ou 1,40 dollar par action, après une perte de 5,2 milliards (-3,65 dollars) un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 1,43 dollar, contre 1,22 dollar attendu en moyenne par les analystes interrogés par IBES Refinitiv.

Au quatrième trimestre 2017, GM avait accusé une perte en raison d’une charge liée à l’impact de la réforme fiscale aux Etats-Unis. Sans cet élément, GM aurait affiché un bénéfice net de 2,4 milliards de dollars.

GM a réitéré sa prévision de bénéfice ajusté pour son exercice 2019, vu dans une fourchette de 6,50-7,00 dollars par action. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below