February 1, 2019 / 9:10 AM / 4 months ago

Europe/PMI-Coup de frein confirmé pour l'industrie manufacturière

(Actualisé avec l’indice PMI manufacturier britannique)

1er février (Reuters) - Principaux résultats définitifs, publiés vendredi, des enquêtes Markit de janvier auprès des directeurs d’achat du secteur manufacturier en Europe:

* ZONE EURO - RALENTISSEMENT DE LA CROISSANCE, CHUTE DES COMMANDES

LONDRES - La croissance de l’activité manufacturière dans la zone euro a été quasi nulle en janvier et les nouvelles commandes ont subi leur plus forte baisse depuis près de six ans, montrent les résultats définitifs de l’enquête IHS Markit.

L’indice PMI manufacturier pour l’ensemble de la région a reculé pour le sixième mois consécutif, à 50,5 après 51,4 en décembre, un chiffre inchangé par rapport à la première estimation publiée le mois dernier.

Il s’agit du chiffre le plus faible enregistré depuis novembre 2014.

L’indice mesurant l’évolution de la production, qui entre dans le calcul de l’indice PMI composite attendu mardi prochain, est revenu à 50,5 après 51,0, au plus bas depuis cinq ans et demi.

* ALLEMAGNE - L’INDICE PMI MANUFACTURIER TOMBE À 49,7

BERLIN - L’activité du secteur manufacturier allemand s’est contractée pour la première fois en plus de quatre ans en janvier, la chute des nouvelles commandes s’aggravant avec la baisse de la demande des principaux partenaires commerciaux du pays comme les Etats-Unis, la Chine et le Royaume-Uni.

L’indice PMI Markit manufacturier est tombé à 49,7 le mois dernier, contre 51,5 en décembre et une première estimation à 49,9.

Il se situe ainsi en-dessous du seuil de 50 qui sépare une contraction d’une croissance de l’activité.

“Le secteur manufacturier allemand n’a pas montré de signes de redressement en janvier, la baisse des carnets de commandes s’étant poursuivie pour le quatrième mois consécutif”, a indiqué Phil Smith, économiste chez Markit.

“Grâce à une forte hausse de la production de biens de consommation, la production totale reste de justesse en croissance en janvier mais les risques augmentent pour les perspectives à court terme”, a-t-il ajouté.

* FRANCE - LÉGER REBOND DE L’ACTIVITÉ MANUFACTURIÈRE

PARIS - L’activité manufacturière française s’est légèrement redressée en janvier selon la version définitive de l’indice des directeurs d’achats calculé par IHS Markit.

L’indice PMI des acheteurs est repassé au-dessus de la barre des 50 qui sépare la zone de contraction de la zone d’expansion pour s’établir à 51,2, comme dans sa version “flash”.

L’activité manufacturière s’était contractée en décembre (indice à 49,7) pour la première fois depuis septembre 2016, dans un contexte perturbé par les répercussions du mouvement des “Gilets jaunes”.

Si la production a de nouveau reculé en janvier, sous l’effet notamment de la faiblesse continue du secteur de l’automobile, la contraction est moindre qu’en décembre.

Les prises de commandes ont également diminué en janvier, en raison notamment des perturbations liées à la crise des “Gilets jaunes”, mais le niveau de contraction est “très faible”, dit Markit.

* GRANDE-BRETAGNE - LES STOCKS PRÉ-BREXIT EN SOUTIEN, LE PESSIMISME AUGMENTE

LONDRES - Les entreprises industrielles britanniques ont enregistré en janvier la plus forte augmentation de leurs stocks depuis le début des années 1990, conséquence des préparatifs en cours en vue d’un possible Brexit sans accord négocié, montre l’enquête mensuelle IHS Markit.

Elle reflète aussi un pessimisme accru des industriels, dont l’activité a vu sa croissance tomber à son plus bas niveau depuis juillet 2016.

L’indice PMI manufacturier a reculé à 52,8 après 54,2 en décembre, inscrivant un plus bas de trois mois. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient un chiffre plus élevé, à 53,5.

L’indice mesurant l’évolution des stocks à bondi à 56,3 après 54,2 alors que celui de la production reculait à 51,4 après 52,4.

Pour IHS Markit, il existe un “risque clair” de voir le secteur manufacturier britannique entrer en récession.

* ESPAGNE - TIMIDE REBOND DU PMI MANUFACTURIER

MADRID - La croissance de l’activité manufacturière en Espagne s’est légèrement accélérée en janvier avec la hausse e la production, des nouvelles commandes et de l’emploi.

L’indice PMI du secteur a progressé à 52,4 après 51,1 en décembre, alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient un chiffre en baisse à 50,5.

“L’économie manufacturière en Espagne a bénéficié d’un début d’année 2019 relativement favorable avec un rebond par rapport à un mois de décembre décevant, grâce à une progression plus soutenue à la fois de la production et des nouvelles commandes”, explique Paul Smith directeur économique d’IHS Markit.

* SUISSE - LE PMI RECULE À 54,3 EN JANVIER

ZURICH - L’indice suisse des directeurs d’achats a reculé à 54,3 en janvier après 57,5 le mois précédent, un recul plus marqué qu’attendu puisque le consensus Reuters le donnait à 55,8.

Le sous-indice de la production a chuté de 4,4 points à 55,4 mais celui des commandes est resté pratiquement stable à 54,3 après 54,4.

* PAYS-BAS - La baisse des exportations pèsent sur l’activité

AMSTERDAM - La croissance du secteur manufacturier néerlandais est tombée en janvier à son plus bas niveau depuis septembre 2016, conséquence du ralentissement de la demande à l’export, qui a freiné les nouvelles commandes.

L’indice PMI NEVI/IHS a reculé à 55,1 après 57,2 en décembre.

“Le principal facteur a été le ralentissement de la croissance des nouvelles commandes, qui s’est traduit par une faible hausse de l’activité à l’export”, précise IHS Markit. “Certaines entreprises lient cela aux difficultés actuelles du secteur automobile allemand.”

* SUÈDE - LE PMI MANUFACTURIER RECULE À 51,5

STOCKHOLM - L’indice des directeurs d’achats du secteur manufacturier suédois a reculé en janvier à 51,5 après 51,8 en décembre, revenant à son plus bas niveau depuis février 2016.

Le sous-indice des nouvelles commandes est la principale cause de ce repli, précisent les auteurs de l’étude.

* IRLANDE - LA CROISSANCE MANUFACTURIÈRE AU PLUS BAS DEPUIS 2016

DUBLIN - La croissance de l’activité du secteur manufacturier en Irlande est tombée en janvier à son plus bas niveau depuis plus de deux ans, ce qui suggère que l’approche du Brexit et le ralentissement mondial commencent à affecter l’économie du pays.

L’indice AIB des directeurs d’achats a reculé à 52,6 après 54,5 en décembre. S’il reste pour le 68e mois consécutif au-dessus de la barre de 50 séparant contraction et expansion de l’activité, il est au plus bas depuis octobre 2016.

Les créations d’emplois ont inscrit leur rythme le plus faible depuis 16 mois et le sous-indice des stocks de produits finis a augmenté pour le deuxième mois d’affilée à 51,6 après 50,9 en décembre.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below