January 30, 2019 / 2:57 PM / in 10 months

BOURSE-Wall Street ouvre en hausse, soutenue par Apple et Boeing

NEW YORK, 30 janvier (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi, rassurée par les résultats encourageants d’Apple, dans un marché prudent en attendant l’issue de la réunion de la Réserve fédérale (Fed) et des nouvelles négociations sino-américaines à Washington.

La Fed doit annoncer à 19h00 GMT sa décision sur les taux. Son président, Jerome Powell, donnera ensuite une conférence de presse au cours de laquelle il pourrait réitérer sa prudence vis-à-vis du ralentissement de l’économie américaine.

L’indice Dow Jones gagne 243,45 points, soit 0,99%, à 24.823,41 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor’s 500, plus large, prend 0,55% à 2.654,71 points et le Nasdaq Composite s’adjugeait à l’ouverture 0,95% à 7.094,79.

Apple a rassuré les investisseurs en publiant des résultats trimestriels légèrement meilleurs que prévu, avec une forte croissance dans les services, alors que le fabricant d’iPhones avait abaissé au début du mois ses prévisions de ventes en raison d’une décélération en Chine.

Le titre s’adjuge 4,71% après avoir chuté de 32% par rapport à ses plus hauts niveaux atteints début octobre. Les fournisseurs d’Apple progressent également sur ces nouvelles, notamment Micron qui gagne 1,91%.

Autre facteur de soutien : Boeing a dépassé les attentes avec ses résultats financiers du quatrième trimestre 2018 et a relevé ses prévisions pour 2019. Le titre prend 5,15% et dope le Dow Jones.

Advanced Micro Devices s’envole de 15,92% après avoir annoncé une croissance record pour son activité de puces pour centres de données et communiqué une prévision de chiffre d’affaires annuel supérieure aux attentes.

Le marché américain était plombé au cours des deux dernières séances par la crainte de l’impact du ralentissement chinois sur la croissance aux Etats-Unis et sur les résultats de sociétés.

Des représentants de Washington et de Pékin doivent se rencontrer mercredi à la Maison blanche pour les négociations au plus haut niveau depuis la trêve de 90 jours décidée par les présidents Donald Trump et Xi Jinping en décembre.

Le directeur général d’Apple, Tim Cook, en contact régulier avec le président américain, a dit à Reuters espérer une détente des tensions commerciales sino-américaines.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Sruthi Shankar et Shreyashi Sanyal à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below