January 29, 2019 / 12:18 AM / 4 months ago

Mnuchin attend des progrès, discussions "compliquées" avec Pékin

WASHINGTON, 29 janvier (Reuters) - Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a déclaré lundi que les Etats-Unis attendaient des avancées importantes des négociations avec le vice-Premier ministre chinois, Liu He, cette semaine, mais que les deux pays auraient à traiter des “questions compliqués”, dont la mise en application de l’accord.

Ces négociations, prévues mercredi et jeudi à Washington, incluent notamment une rencontre entre Liu He et le président américain Donald Trump, dans un contexte de tensions accrues entre les deux premières puissances économiques mondiales.

Les Etats-Unis ont dévoilé lundi les chefs d’inculpation contre Huawei, deux de ses filiales et sa directrice financière, Meng Wanzhou, les accusant de fraude bancaire et électronique visant à contourner les sanctions contre l’Iran.

De son côté, la Chine a formellement contesté lundi, dans le cadre du système de réglement des différends de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), les droits de douanes imposés par les Etats-Unis sur les produits chinois, parlant de “violation flagrante” des obligations de Washington.

Le secrétaire américaine au Commerce, Wilbur Ross, a insisté au cours d’une conférence de presse sur le fait que l’annonce des chefs d’inculpation contre Huawei s’inscrivaient dans le cadre du “respect de la loi et étaient totalement distincte de nos négociations commerciales avec la Chine”.

Steven Mnuchin a précisé à la presse que les deux parties aborderaient des “sujets compliqués,” y compris la façon de vérifier la mise en oeuvre des réformes chinoises auxquelles Pékin pourrait s’engager dans le cadre d’un éventuel accord.

Le secrétaire au Trésor, qui participera aux négociations avec la délégation chinoise, a ajouté que Pékin avait reconnu la nécessité d’un tel mécanisme de vérification.

“Nous voulons nous assurer que lorsque nous aurons signé un accord, cet accord sera mis en oeuvre”, a-t-il dit. “Les détails sur la façon dont nous nous y prendrons sont très compliqués. Cela demande à être négocié. Mais la protection de la propriété intellectuelle, la fin des sociétés communes forcées et la mise en application sont les points les plus importants à l’agenda.”

Reuters a rapporté mi-janvier, de sources au fait des négociations, que Washington souhaitait poser comme condition à un éventuel accord avec la Chine la mise en place d’un mécanisme de contrôles réguliers et entendait se réserver le droit de relever les droits de douanes en cas d’infractions.

Steven Mnuchin a déclaré qu’il y avait eu des “avancées significatives” dans les négociations jusqu’à présent, rappelant que les deux pays auraient encore environ 30 jours après les négociations, jusqu’au 2 mars, pour boucler un accord.

Le représentant au Commerce, Robert Lighthizer, mènera les négociations côté américain, avec la participation de Mnuchin, du secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, du conseiller de la Maison blanche, Larry Kudlow, et de son conseiller au Commerce et à l’Industrie, Peter Navarro, a dit la Maison blanche (David Lawler et Steve Holland, avec Chris Prentice, David Shepardson et Makini Brice, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below