September 14, 2018 / 11:32 AM / 2 months ago

Retraites-La Commission demande à Athènes de tenir ses engagements

BRUXELLES, 14 septembre (Reuters) - La Grèce doit tenir les promesses qu’elle a faites à ses créanciers internationaux, a déclaré vendredi la Commission européenne, notamment en réduisant, comme prévu, les pensions de retraite.

“Pacta sunt servanda”, a déclaré le porte-parole de l’exécutif européen Alexander Winterstein, recourant à l’adage latin qui pose comme principe que les conventions lient ceux qui les signent.

Athènes estime disposer désormais d’une marge de manoeuvre suffisante pour se dispenser de diminuer les pensions de retraite qui doivent être réduites de 18% à compter de janvier tout en respectant ses engagements à l’égard de ses créanciers.

Si la Grèce est sortie fin août des programmes d’aide octroyés par ses partenaires européens et internationaux, elle reste sous “surveillance renforcée”, un cadre visant à s’assurer qu’Athènes ne reviendra pas sur les réformes acceptées et maintiendra sa trajectoire budgétaire (la Grèce s’est notamment engagée à dégager un excédent budgétaire primaire - hors service de la dette - de 3,5% du PIB jusqu’en 2022 puis de 2,2% jusqu’en 2060).

Jan Strupczewski, Nicolas Delame pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below