September 12, 2018 / 9:45 AM / 9 days ago

BOURSE-Nexans chute, Credit Suisse n'attend pas d'embellie au S2

PARIS, 12 septembre (Reuters) - Nexans accuse la plus forte baisse de l’indice SBF 120 mercredi en Bourse de Paris après l’abaissement de la recommandation de Credit Suisse, qui a réduit ses estimations de résultats et dit s’attendre à une poursuite du flux de mauvaises nouvelles jusqu’à la fin de l’année.

Le spécialiste des câbles électriques perd 6,28% à 24,02 euros à 11h40 alors que le SBF 120 gagne 0,51%.

Credit Suisse a ramené de “surperformance” à “neutre” son opinion sur le titre, revenant ainsi sur le relèvement annoncé en juin après la chute provoquée par le deuxième avertissement sur résultats annoncé par Nexans depuis le début de l’année.

La banque suisse a ramené son objectif de cours de 37 à 29 euros.

Rappelant que le relèvement de leur conseil il y a trois mois s’appuyait sur une valorisation intéressante et des catalyseurs potentiels incluant l’arrivée d’un nouveau directeur général et des gains de contrats, les analystes de Credit Suisse expliquent avoir revu leurs prévisions de résultats à la baisse après la publication des semestriels du groupe.

Ils tablent désormais sur un excédent brut d’exploitation (Ebitda) annuel de seulement 330 millions d’euros alors que le consensus le donne à 347 millions et que le groupe a maintenu sa prévision à 350 millions. Leurs prévisions de bénéfice par action pour la période 2018-2020 ont été réduites de 4%.

Les analystes évoquent aussi des commentaires négatifs sur le projet éolien en mer Hornsea 2 et disent s’attendre à l’annonce de nouvelles mesures de restructuration “qui, même si elles constituent la bonne solution, continueront de peser sur le cash-flow libre”.

“Au final, nous voyons dans Nexans un potentiel de valeur mais nous nous attendons à ce que les prochains rendez-vous d’ici la fin de l’année soient de plus en plus négatifs”, concluent-ils.

Credit Suisse réaffirme donc sa préférence dans le secteur pour l’italien Prysmian. A Milan, ce dernier cède 0,32% à 21,68 euros.

Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below