September 11, 2018 / 8:59 AM / 2 months ago

GB - Croissance salariale supérieure aux attentes

LONDRES, 11 septembre (Reuters) - La croissance salariale a dépassé les attentes en Grande-Bretagne, les entreprises ayant du mal à recruter le personnel qu’il leur faut.

Le salaire hebdomadaire moyen hors primes a augmenté de 2,9% annuellement sur une période de trois mois à fin juillet, après +2,7% sur les trois mois précédents, a annoncé mardi l’Office national de la statistique (ONS).

Primes incluses, la croissance salariale a été de 2,6% après 2,4%.

Les économistes interrogés par Reuters projetaient une croissance salariale de 2,8% hors primes et de 2,4% globalement. Il faut remonter à la période de trois mois à fin juillet 2015 pour observer une croissance des salaires hors primes dépassant 2,9%.

“Cela fait plusieurs mois que les salaires augmentent plus que les prix, surtout les salaires compte non tenu des primes”, dit David Freeman, statisticien de l’ONS.

L’évolution des salaires est suivie de près par la Banque d’Angleterre (BoE); le gouverneur Mark Carney observait la semaine passée que la croissance des salaires nominale, c’est-à-dire hors l’élément instable que sont les primes, s’était lentement affirmée depuis 2015 sans que cela s’accompagne d’une réel renforcement de la productivité.

Cela aboutit à une hausse des coûts du travail pointant vers une inflation globale de l’ordre de 2% et justifiant de la part de la banque centrale une remontée des taux d’intérêt “limitée et progressive”, a ajouté Carney.

La BoE a relevé les taux par deux fois en l’espace d’un an et Carney a jugé, à l’issue du dernier relèvement intervenu le mois dernier, qu’il était raisonnable pour les marchés de projeter une nouvelle hausse d’un quart de point au moins une fois par an dans les années à venir.

Par ailleurs, le nombre de chômeurs a augmenté de 8.700 à 919.000 en août, un peu moins que le consensus Reuters donnant 10.000.

Le taux de chômage est resté stable à 4,0% sur la période de trois mois à fin juillet, au plus bas depuis 1975, comme prévu.

L’économie britannique a créé 3.000 emplois sur cette période de trois mois (+28.000 attendus) et la population employée atteignait 32,397 millions, tandis que le nombre de postes à pouvoir a atteint un nouveau record.

Tableau:

David Milliken et Jonathan Cable Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below