September 6, 2018 / 5:31 PM / 12 days ago

LEAD 1-CMA CGM profite d'échanges USA-Chine actifs pour le moment

(Actualisé tout du long)

par Gus Trompiz

LE HAVRE, 6 septembre (Reuters) - CMA CGM, numéro trois mondial du transport maritime de fret, surfe sur un flux d’échanges soutenu pour le moment entre les Etats-Unis et la Chine malgré le conflit commercial entre les deux pays, a déclaré jeudi le PDG du groupe français, Rodolphe Saadé.

Le troisième trimestre, traditionnellement actif en matière d’exportations de produits chinois vers les Etats-Unis en préparation des fêtes de fin d’année, est particulièrement vigoureux cette année, a dit Rodolphe Saadé.

“On a un troisième trimestre qui s’annonce bon, surtout sur le transpacifique”, a-t-il dit à Reuters en marge de l’inauguration d’un navire dans le port du Havre.

“On profite bien (de cette tendance) pendant le troisième trimestre, mais on s’attend a ce que, si la guerre économique entre la Chine et les Etats-Unis se met vraiment en place, il y ait un impact sur les volumes”, a-t-il néanmoins averti.

La vigueur du commerce sino-américain s’explique notamment par la forte croissance aux Etats-Unis et des signes d’achats de précaution d’entreprises américaines qui anticipent la mise en place de nouveaux droits de douane américains contre la Chine.

Le commerce transpacifique a pris de l’importance pour CMA CGM depuis l’acquisition de la société basée à Singapour APL il y a deux ans, dans le cadre d’un mouvement de consolidation du secteur confronté à une situation de surcapacités de navires.

Le groupe familial français reste intéressé par des acquisitions, bien qu’il ait renoncé à un rachat de l’allemand Hapag-Lloyd, a dit son PDG, qui a refusé de citer des cibles.

“Le secteur du transport maritime se consolide encore et s’il y a des opportunités, le groupe CMA CGM (...) est en mesure d’être sur les rangs pour une nouvelle opération”, a-t-il dit.

En ce qui concerne Hapag-Lloyd, Rodolphe Saadé a confirmé avoir étudié un éventuel rachat, tout en ajoutant y avoir renoncé. Reuters a rapporté en juillet que le groupe français avait proposé à Hapag de réfléchir à une fusion, une avance repoussée par le transporteur allemand.

“On a regardé et on a fermé le dossier (Hapag-Lloyd), on est passé à autre chose”, a-t-il précisé.

Rodolphe Saadé intervenait dans le cadre d’une cérémonie d’inauguration de l’Antoine-de-Saint-Exupéry, un navire de 400 mètres de long, de la génération des porte-conteneurs géants.

Ce gigantisme a été accusé de contribuer aux surcapacités du marché mais CMA CGM souligne que ces navires immenses répondent aux perspectives de développement du transport de marchandises.

“Peut-être aujourd’hui on parle beaucoup de guerre économique et commerciale entre les Etats Unis et la Chine mais cela ne peut pas durer toute une vie”, a dit son PDG.

“Ce sont des investissements à long terme que nous faisons, nous sommes convaincus que le commerce mondial va continuer à se développer, que la croissance va continuer, que nous allons continuer à acheter en Chine et en Asie, d’où le fait que nous avons besoin d’investir dans cette capacité-là”, a-t-il ajouté. (Gus Trompiz, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below