September 6, 2018 / 8:10 AM / 16 days ago

BOURSE-Altran rassure sur Aricent mais la trésorerie inquiète

PARIS, 6 septembre (Reuters) - Le titre Altran Technologies évolue en nette baisse jeudi dans la matinée, les propos rassurants du groupe sur les problèmes rencontrés chez Aricent ne suffisant pas à éclipser un repli plus prononcé que prévu du flux de trésorerie disponible au premier semestre.

A 10h08, l’action du spécialiste des services d’ingénierie et de recherche et développement abandonne 6,12% à 8,67 euros, après avoir d’abord gagné près de 4% dans les tout premiers échanges.

Le titre accuse ainsi le plus fort repli du SBF 120 , quasiment inchangé au même moment.

Altran a annoncé jeudi que la falsification découverte en juillet chez Aricent avant son rachat du groupe américain était un incident isolé et que l’enquête externe était désormais terminée.

Le spécialiste des services d’ingénierie et de recherche et développement avait annoncé mi-juillet avoir découvert des bons de commande fictifs portant sur 10 millions de dollars (8,6 millions d’euros) chez Aricent qu’il a rachetée pour 1,7 milliard d’euros.

Altran dit aussi attendre les instruction de ses conseils sur les “prochaines étapes juridiques” et précise avoir entamé une refonte complète des procédures de contrôle interne d’Aricent afin de les mettre aux normes les plus strictes.

Le plan d’action a été mis en place dès juillet pour rétablir les marges d’Aricent et devrait porter ses fruits avant la fin de l’année, ajoute le groupe.

“Cela devrait rassurer les investisseurs, même s’il ne s’agit pas d’une grosse surprise car le groupe aurait sûrement communiqué s’il avait trouvé des éléments importants supplémentaires durant l’été”, observent les analystes de Kepler Cheuvreux.

NET RECUL DE LA TRÉSORERIE

Altran a fait aussi état jeudi d’un solde négatif de 225 millions d’euros pour son free cash flow au premier semestre, contre -14 millions à la fin juin 2017.

Ce recul significatif est en grande partie dû aux décaissements de trésorerie liés à l’acquisition d’Aricent, explique le groupe, qui précise que cela ne reflète pas le free cash flow attendu pour l’ensemble de l’année.

Le free cash flow du premier semestre est néanmoins ressorti bien en dessous du consensus, qui tablait sur un solde négatif de 74 millions d’euros, selon Kepler Cheuvreux.

Dans une note, les analystes de l’intermédiaire financier indiquent attendre des précisions sur ce point lors de la conférence avec les analystes prévue à 8h00 GMT.

Ils disent aussi surveiller des indications sur la marge d’Aricent au second semestre.

Lors des six premiers mois de l’année, Altran a amélioré sa marge de 0,8 point à 10,1%, notamment grâce à la contribution d’Aricent, et réalisé un chiffre d’affaires en croissance organique de 5,0% grâce à l’Amérique et la zone ibérique.

En France, la croissance organique ressort à 4,3%, ce qui est inférieur à la performance des principaux concurrents, pointent les analystes de Kepler Cheuvreux.

Concernant les perspectives, Altran a réitéré jeudi les objectifs dévoilés fin juin lors d'une journée investisseurs. Il vise une augmentation de près de 3,7 points de sa marge opérationnelle entre 2017 et 2022, à la faveur des ruptures technologiques à venir qui vont faire bouger les frontières entre les divers secteurs industriels que le groupe fournit. Le communiqué : bit.ly/2MP5wqo (Blandine Hénault et Cyril Altmeyer, édité par)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below