September 5, 2018 / 4:44 PM / 2 months ago

LEAD 1-Ryanair maintient sa flotte en Irlande après un vote des pilotes

(Actualisé avec communiqué de Ryanair)

DUBLIN, 5 septembre (Reuters) - Ryanair va renoncer à son projet de réduction de sa flotte en Irlande après le vote unanime de ses pilotes basés dans ce pays en faveur de l’accord négocié par leur syndicat.

La compagnie irlandaise, numéro un du “low cost” dans le secteur aérien en Europe, a connu cet été ses pires grèves en 33 ans d’existence. Elle est parvenue il y a deux semaines à un accord avec le syndicat irlandais des pilotes sur des questions comme les mutations et les promotions, ce qui a constitué une avancée dans ses efforts pour mettre fin à la grogne de son personnel à travers l’Europe.

Ryanair a dit être confiante dans sa capacité à parvenir à des accords rapidement dans d’autres pays.

Dans un communiqué publié après l’annonce par le syndicat Forsa/IALPA du résultat de la consultation des pilotes, Ryanair a salué l’issue de ce vote et elle a annoncé qu’elle demanderait à son conseil d’administration de renoncer au projet consistant à réduire de six appareils sa flotte basée à Dublin.

En juillet, la compagnie a annoncé que sa flotte basée dans la capitale irlandaise passerait de 30 à 24 appareils et que plus que de 100 pilotes et 200 membres du personnel navigant risquaient de perdre leur emploi même si des postes leur seraient proposés à Ryanair Sun, la filiale polonaise en pleine croissance.

Le conseil d’administration se réunira pour discuter du sujet dans les prochains jours, a dit mercredi Ryanair.

Après avoir publié pour la première fois des détails de l’accord décrit comme une “première étape” vers un traitement équitable en faveur des pilotes, le syndicat Forsa/IALPA a déclaré que la souplesse obtenue en termes de mutations et de promotions mettrait fin au “contrôle exclusif” exercé auparavant par la direction sur la carrière des pilotes.

“Si nos membres respectent pleinement le modèle opérationnel de Ryanair, ils n’acceptent plus son modèle social très problématique. Après des décennies de dégradation des conditions générales d’emploi, les pilotes de Ryanair ont désormais fermement trouvé une expression commune”, a déclaré le commandant de bord Joe May, porte-parole d’IALPA. (Graham Fahy et Padraic Halpin, Marc Joanny et Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below