August 17, 2018 / 9:56 AM / a month ago

Gênes-Les recherches continuent avant les funérailles nationales

* Funérailles des victimes samedi, jour de deuil national

* Certaines familles absentes en signe de protestation

par Ilaria Polleschi

GÊNES, Italie, 17 août (Reuters) - Les secouristes continuaient vendredi à fouiller les décombres du viaduc autoroutier qui s’est effondré mardi à Gênes, alors que l’Italie se prépare à enterrer les 38 victimes de la catastrophe.

Les recherches ont momentanément été entravées par de la fumée s’élevant d’un brasier qui s’est déclaré parmi les blocs de béton et d’acier. Le feu, rapidement éteint, aurait été déclenché par une étincelle issue d’un matériel en métal coupant dans un entrepôt situé sous le pont en ruines.

Le bilan de l’effondrement du tronçon de 200 mètres de l’autoroute A10 qui passait sur le pont, précipitant dans le vide les véhicules d’une hauteur 50 mètres, reste à 38 morts, mais dix à 20 personnes sont toujours portées disparues selon les autorités.

Plus de 600 personnes ont dû quitter leur appartement sous les travées restantes du pont, pour éviter d’être prises dans un nouvel effondrement. Les bâtiments seront démolis pour des raisons de sécurité.

Les funérailles de la plupart des victimes doivent avoir lieu samedi matin au Centre des expositions de Gênes en présence du cardinal Angelo Bagnasco, du président de la République Sergio Mattarella et du président du Conseil Giuseppe Conte.

Certaines familles ont annoncé leur intention de boycotter l’événement et d’organiser elles-mêmes les funérailles de leurs proches, en signe de protestation contre ce qu’elles estiment être la négligence qui a provoqué l’effondrement du pont.

Le gouvernement a déclaré samedi journée de deuil national.

Les funérailles nationales seront retransmises en direct à la télévision. La RAI, la radio-télévision publique, a annoncé qu’elle ne diffuserait aucune publicité en signe de respect pour les victimes.

Le groupe italien Autostrade, concessionnaire de l’autoroute A10 qui relie Gênes à la frontière française, doit tenir une réunion extraordinaire de son conseil d’administration mardi prochain, a-t-on appris vendredi.

Sa maison mère, la société Atlantia, elle-même contrôlée par la famille Benetton, devrait pour sa part réunir son conseil d’administration mercredi.

Le ministère des Transports a donné 15 jours à Autostrade pour montrer qu’elle a rempli toutes ses obligations contractuelles. Le ministère a également dit vouloir que l’entreprise reconstruise le pont à ses frais.

En Bourse, Atlantia était en légère hausse vendredi. L’action a perdu plus de 20% depuis son cours à la veille du drame. (Avec Stephen Jewkes à Milan; Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below