August 16, 2018 / 9:53 AM / 3 months ago

Rome pourrait plutôt infliger une amende à Autostrade - source

ROME, 16 août (Reuters) - L’Italie pourrait infliger à Autostrade per l’Italia, filiale du groupe Atlantia, une amende au lieu d’une révocation de sa concession autoroutière, a-t-on appris jeudi de source gouvernementale, à la suite de la catastrophe de Gênes qui a fait 38 morts.

A la suite de l’effondrement partiel d’un viaduc autoroutier, le président du Conseil Giuseppe Conte avait déclaré que le gouvernement retirerait la concession d’Autostrade, mais cela impliquerait une longue procédure judiciaire et le risque de devoir verser une importante indemnisation au groupe.

A la question de savoir si Rome serait susceptible de tenter d’imposer une lourde amende à Autostrade, une source gouvernementale a répondu: “C’est possible”.

L’action Atlantia est à nouveau réservée à la baisse en Bourse de Milan vers 9h50 GMT. (Massimiliano Di Giorgio Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below