August 7, 2018 / 11:22 AM / 4 months ago

Steinway suscite l'intérêt du conglomérat public China Poly-presse

7 août (Reuters) - Steinway Musical Instruments, l’entreprise américaine réputée pour ses pianos à queue détenue par le milliardaire et investisseur activiste John Paulson, suscite l’intérêt du conglomérat public chinois China Poly, rapporte Bloomberg, citant des sources.

L’agence de presse ajoute que China Poly vient à peine de commencer à réfléchir à une éventuelle offre sur le fabricant basé à Waltham (Massachussets), notant que d’autres candidats au rachat pourraient se faire connaître.

Steinway, dont les pianos ont été joués par des artistes tels que Sergueï Rachmaninoff et Cole Porter et, plus récemment, par le musicien chinois Lang Lang, avait été sorti en 2013 de la cote par Paulson & Co, le fonds alternatif dirigé par John Paulson, dans le cadre d’une transaction de 512 millions de dollars (442 millions d’euros).

Outre la marque éponyme, Steinway détient les trompettes Bach Stradivarius, les saxophones Selmer Paris, les cors C.G. Conn, les clarinettes Leblanc, les trombones King et les caisses claires Ludwig.

Steinway & Sons, la division pianos de Steinway Musical Instruments, a été fondée en 1853 à Manhattan par Henry Engelhard Steinway, un immigrant allemand. (Rama Venkat Raman à Bangalore, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below