August 1, 2018 / 6:15 AM / 18 days ago

LEAD 2-Veolia-Prises de profit après un S1 en nette hausse

* Déchets, international et nouveaux contrats tirent la croissance

* Objectifs confirmés

* Veolia aborde ses prochaines étapes avec une “grande confiance” (Actualisé avec cours de Bourse, commentaires d’analystes)

par Benjamin Mallet

PARIS, 1er août (Reuters) - Veolia a publié mercredi des résultats en nette hausse au titre du premier semestre 2018, tirés par l’international, les volumes de déchets et ses nouveaux contrats, et s’est dit très confiant à l’heure d’envisager ses prochaines étapes de développement.

En Bourse, le numéro un mondial du traitement de l’eau et des déchets perd cependant -3,3% à 18,89 euros à 12h05 et affiche la plus forte baisse de l’indice CAC 40 (-0,05%). Le titre subit des prises de profit après une forte remontée depuis la fin juin, avec un gain de 6,57% en juillet contre +1,35% pour l’indice Stoxx du secteur des services aux collectivités.

“Les résultats et la confirmation des perspectives sont positifs et confirment notre recommandation d’achat. Cependant, du fait du niveau de la croissance organique et du free cash flow (tous deux légèrement en deça des attentes), une réaction négative du marché ne peut être exclue”, commentait pour sa part Oddo BHF en début de matinée.

Veolia a redit dans un communiqué qu’il tablait pour 2018, à change constant, sur la poursuite d’une croissance “soutenue” de son chiffre d’affaires et sur une hausse de son excédent brut d’exploitation (Ebitda) supérieure à celle de 2017.

Le groupe continue également de viser des réductions de coûts supérieures à 300 millions d’euros cette année (148 millions au premier semestre).

Il enregistre un septième trimestre consécutif de “croissance soutenue”, bénéficiant en particulier sur l’ensemble du premier semestre d’une hausse des volumes de déchets de 4,0% et d’un bond des ventes de 14,0% (à change constant) de sa zone “reste du monde”, avec de solides performances en Amérique latine, en Asie et dans le Pacifique.

La croissance du premier semestre est “aux deux tiers organique” et provient “pour plus de la moitié” des nouvelles activités de Veolia, a précisé son PDG Antoine Frérot lors d’une conférence téléphonique.

“Nous envisageons aujourd’hui nos prochaines étapes avec une grande confiance”, a-t-il ajouté, alors que Veolia s’est désendetté et a réduit sa présence géographique ces dernières années, tout en baissant ses coûts et en développant de nouvelles offres à destination des industriels.

Le groupe a enregistré à fin juin un résultat net courant part du groupe de 329 millions d’euros (+13,6% en données courantes, +19% à change constant), un Ebitda de 1.673 millions (+3,7% en données courantes, +5,8% à change constant) et un chiffre d’affaires de 12.565 millions (+3,1% en données courantes, +6,0% à change constant).

Dans le même temps, son résultat net part du groupe a progressé de 13,5% à 225 millions d’euros.

Selon un consensus réalisé par Inquiry Financial pour Reuters, les analystes attendaient en moyenne un Ebitda de 1.679 millions et des ventes de 12.437 millions.

Toujours à change constant, Veolia continue de viser une poursuite de la croissance de ses ventes et un Ebitda de 3,3 à 3,5 milliards d’euros en 2019, ainsi qu’une hausse de son dividende en ligne avec celle du résultat net courant.

Le communiqué : bit.ly/2Kgkm31

Avec Blandine Hénault, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below