July 27, 2018 / 10:05 AM / 2 months ago

BOURSE-Sopra Steria chute, la marge au S1 jugée décevante

PARIS, 27 juillet (Reuters) - Sopra Steria chute vendredi à la Bourse de Paris, des analystes jugeant sévèrement les résultats semestriels et en particulier la marge publiée par la société de conseil et de services informatiques.

L’action perd 10,10% à 155,7 euros vers 12h00,la plus forte baisse de l’indice parisien SBF 120 (+0,32%) et de l’indice large européen Stoxx 600 (0,33%).

Le titre, en recul de 0,22% depuis le début de l’année à la clôture de jeudi après une progression de 44,51% l’an dernier, s’oriente vers sa plus forte baisse en pourcentage sur une séance depuis plus de 16 ans.

Sopra Steria a fait état d’un chiffre d’affaires au premier semestre en croissance de 6,5% mais d’un résultat net en repli, à 38,4 millions d’euros contre 65,9 millions d’euros un an plus tôt, un recul que le groupe explique par “une saisonnalité plus marquée qu’en 2017”.

Le groupe, né de la fusion en 2014 de Sopra et Steria, a annoncé par ailleurs un taux de marge opérationnelle d’activité à 6,6%.

Ce dernier chiffre, en recul de 0,9 point de pourcentage sur un an, est qualifié de “très décevant” par les analystes d’Invest Securities, qui relèvent un Ebita inférieur de 9,3% à leurs attentes.

L’intermédiaire qualifie en outre d’”un peu décevants” les revenus du groupe dans le secteur des logiciels bancaires ainsi que ses résultats au Royaume-Uni.

Les analystes de Gilbert Dupont relèvent eux aussi une marge opérationnelle d’activité décevante, affectée selon eux par les investissements du groupe dans son activité de logiciels bancaires (Sopra Banking Software, SBS).

Il parlent cependant d’un “bon” deuxième trimestre, notent que Sopra Steria a confirmé ses prévisions et conservent leur recommandation à acheter le titre avec un objectif de cours à 203 euros.

“En dépit d’une marge d’Ebita au premier semestre décevante en raison des investissements chez SBS, nous sommes rassurés par l’accélération de la croissance organique au deuxième trimestre et la confirmation des guidances annuelles”, écrivent-ils.

Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below