July 25, 2018 / 1:47 PM / 3 months ago

POINT MARCHÉS-GM et Boeing pèsent à l'ouverture de Wall Street

* Le S&P 500 est quasiment stable à l’ouverture

* Le Dow Jones est, lui, pénalisé par le repli de Boeing

* GM chute, les tarifs douaniers affectent son activité

* Réunion attendue entre Juncker et Trump à Washington

par Blandine Henault

PARIS, 25 juillet (Reuters) - Wall Street a ouvert mercredi en ordre dispersé et sur de faibles variations, après des résultats jugés décevants pour Boeing et General Motors , ce dernier ayant acté l’impact négatif des tarifs douaniers sur son activité.

Les investisseurs attendent par ailleurs la réunion prévue à Washington entre le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker et le président américain Donald Trump.

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones perd 64,08 points, soit un repli de 0,25%, à 25.177,86 points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, est pratiquement inchangé (+0,03%) à 2.821,20 points et le Nasdaq Composite prend 0,23% à 7.858,92 points.

L’indice Dow Jones est notamment pénalisé par le repli de Boeing (-1,99%). L’avionneur américain a abaissé sa prévision de marges pour sa division défense en raison de coûts plus élevés sur le programme de l’avion ravitailleur KC-46.

De son côté, le constructeur automobile General Motors a abaissé sa prévision de bénéfice pour 2018, évoquant la hausse des prix de l’acier et de l’aluminium due aux droits de douane imposés par l’administration Trump.

L’action chute de 6,28%.

Cet avertissement relance les inquiétudes autour des tensions commerciales et de leurs éventuels effets sur l’activité économique mondiale.

“La saison des résultats, qui selon toute estimation est spectaculaire, est contrebalancée par des commentaires prudents sur l’avenir avec une inconnue sur les effets potentiels de la politique commerciale et de la vigueur du dollar”, souligne Art Hogan, responsable de la stratégie de marché chez B. Riley FBR à New York.

RÉUNION SOUS TENSION

Jean-Claude Juncker et Donald Trump doivent discuter ce mercredi des différends commerciaux entre Washington et Bruxelles mais les négociations s’annoncent épineuses. Les tensions commerciales entre l’UE et les Etats-Unis sont en effet montées d’un cran depuis que Washington a imposé de nouveaux droits de douane sur les importations d’acier et d’aluminium et a menacé de faire de même pour les automobiles européennes.

Le président américain s’est dit pessimiste avant la rencontre tandis que l’UE, par la voix de la commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström, a indiqué préparer des représailles sur 20 milliards de dollars (17 milliards d’euros) de produits américains si Washington décidait d’imposer des droits de douane sur les automobiles européennes.

En attendant l’issue de la réunion, l’euro progresse de 0,2% face au dollar, évoluant juste en dessous du seuil de 1,17 dollar, les cambistes attendant également la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), jeudi.

L’indice dollar, qui mesure l’évolution du billet vert face à un panier de devises de référence, recule de 0,25%.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut sont orientés à la hausse, soutenus par l’annonce par l’American Petroleum Institute (API) d’une baisse plus forte que prévu des stocks hebdomadaires aux Etats-Unis. Les données officielles du département américain de l’Energie sont attendues à 14h30 GMT.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below