July 25, 2018 / 10:12 AM / 3 months ago

Clariant reste évasif sur ses liens avec Sabic, le titre baisse

ZURICH, 25 juillet (Reuters) - Clariant pourrait reporter le point prévu début septembre sur sa collaboration avec le saoudien Saudi Basic Industries Corp (Sabic) qui a pris 24,9% de son capital, le feu vert des autorités de la concurrence prenant plus de temps que prévu, a prévenu mercredi le chimiste de spécialités suisse.

Le calendrier de l’actualisation de la stratégie du groupe est désormais incertain, a prévenu le directeur général Hariolf Kottmann à Reuters en marge de la présentation de résultats semestriels jugés décevants par les investisseurs.

Le Financial Times a rapporté dans le même temps que le groupe suisse se préparait à un retrait de ses opérations de production des Etats-Unis dans le contexte des tensions commerciales entre Washington et Pékin.

Les investisseurs sont dans l’attente de précisions sur la coopération avec Sabic, entré au tour de table en janvier avec la reprise de la participation accumulée par le fonds activiste américain White Tale qui avait fait capoter le projet de fusion à 20 milliards de dollars (17,1 milliards d’euros) du chimiste suisse avec l’américain Huntsman.

Vers 09h55 GMT, l’action Clariant est en baisse de 1,89% à la Bourse de Zurich à 23,37 francs. Au cours de clôture de mardi, elle affichait une baisse de près de 20% par rapport à un pic à 29,38 euros atteint le 22 janvier, juste avant l’arrivée de Sabic.

“Clariant demeure la première cible potentielle d’une OPA dans le secteur”, a rappelé mercredi Markus Meyer, analyste chez Baader Helvea.

Clariant s’est dit confiant dans sa capacité à faire progresser ses ventes exprimées en francs suisses, à améliorer son cash flow et sa rentabilité opérationnels sur l’ensemble de l’exercice, des objectifs qualifiés de “vagues” par Baader Helvea.

Le bénéficie du groupe est ressorti à 211 millions de francs suisses (181,8 millions d’euros) au premier semestre contre 153 millions de francs un an auparavant.

Le chiffres d’affaires a progressé de 8% à 3,4 milliards de francs contre 3,1 milliards de francs un an plus tôt, à peine au-dessus du consensus des analystes interrogés par Reuters.

Clariant a par ailleurs passé dans ses comptes une charge fiscale exceptionnelle de 83 millions de francs en Allemagne qui a réduit le cash flow à 102 millions de francs contre 116 millions de francs il y a un an. (John Miller, Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below