July 24, 2018 / 2:46 PM / in 5 months

LEAD 2-May conduira désormais les négociations portant sur le Brexit

(Actualisé avec déclaration du ministre du Brexit)

LONDRES, 24 juillet (Reuters) - La Première ministre britannique, Theresa May, conduira désormais les négociations sur les modalités de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, a annoncé mardi le 10, Downing Street dans un communiqué.

“Je conduirai les négociations avec l’Union européenne, le secrétariat d’Etat chargé de la sortie de l’Union européenne me secondera”, dit le texte adressé au Parlement.

“Le DExEU (l’organe gouvernemental chargé d’organiser le Brexit) continuera d’élaborer les préparatifs pour le Brexit: les préparatifs nationaux pour le cas où il y aurait un accord et les préparatifs pour le cas où il n’y en aurait pas, la législation nécessaire et les préparatifs pour les négociations destinées à mettre en oeuvre les modalités du cadre futur.”

Le DExEU a fait savoir mardi que la législation européenne continuera d’avoir force de loi au Royaume-Uni au cours de la période de transition qui s’ouvrira après mars 2019.

Il faudra notamment conserver des éléments de la loi votée en 1972 lorsque Londres a intégré la Communauté économique européenne, dit ce document.

“Selon nous, l’abroger tout en maintenant les effets de l’ECA (European Communities Act) pour une période limitée (...) est la méthode la plus efficace pour assurer la continuité et apporter des garanties aux entreprises et aux particuliers”, dit le document.

Theresa May a proposé à Bruxelles de négocier des liens commerciaux les plus étroits possibles avec l’UE, afin de préserver les entreprises britanniques, et d’honorer l’engagement d’éviter de rétablir une “frontière dure”, avec des infrastructures douanières, à la frontière avec l’Irlande.

Le ministre chargé du Brexit, Dominic Raab, a prévenu mardi qu’il serait difficile de sceller un accord complet d’ici à mars 2019 tout en se disant prêt à relever le défi.

Une forte majorité de Britanniques rejette toutefois le plan de sortie de l’UE proposé par la Première ministre Theresa May et plus d’un tiers d’entre eux se disent prêts à voter en faveur d’un parti qui défendrait un Brexit “dur”.

Selon un sondage YouGov publié dimanche par le Sunday Times, seuls 16% des Britanniques approuvent la manière dont Theresa May gère la sortie de l’UE.

Andrew MacAskill, Guy Kerivel et Nicolas Delame pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below