July 24, 2018 / 7:25 AM / 4 months ago

LEAD 2-Edenred salué en Bourse, dépassera ses objectifs de moyen terme

* L’Ebit ressort en hausse de 14% à €215 millions au S1

* Edenred vise un Ebit de €440-470 mlns en 2018

* Le groupe rachète le péruvien Efectibono dans les titres-repas

* Peut mobiliser €1,5 milliard pour financer des acquisitions

* Le titre Edenred à ses plus hauts avec un bond de 12% (Actualisé avec commentaires d’analystes)

par Dominique Vidalon

PARIS, 24 juillet (Reuters) - Edenred a affiché mardi sa confiance pour ses activités en 2018, disant s’attendre à dépasser cette année ses objectifs de croissance organique fixés à moyen terme.

En Bourse, l’action se traite à ses plus hauts historiques avec un bond de 12,13% à 32,07 euros à 10h30.

A l’occasion de la publication de ses résultats du premier semestre, le groupe spécialisé dans les services prépayés (tickets restaurants, chèques cadeaux, cartes essence) a aussi fait savoir qu’il tablait sur une nouvelle croissance de son résultat avant intérêts et impôts (Ebit).

L’entreprise, qui compte Sodexo et Compass mais aussi MasterCard et Visa parmi ses concurrents, s’attend à enregistrer au second semestre une nouvelle croissance de ses activités en Europe et au Brésil.

“Nous avons eu un très bon premier semestre qui augure bien pour le second semestre, nous avons pleinement confiance en nos perspectives et nous devrions surperformer tous nos objectifs de croissance pour l’année en termes organiques”, a déclaré Bertrand Dumazy, le PDG d’Edenred, lors d’une conférence téléphonique.

Sur les six premiers mois de l’année, l’Ebit d’Edenred a atteint 215 millions d’euros, en hausse de 14% en données comparables.

Sur la période, le résultat net a de son côté progressé de 0,8% à 124 millions d’euros.

Edenred prévoit d’atteindre en 2018 un Ebit compris entre 440 et 470 millions d’euros contre 429 millions en 2017.

A titre de comparaison, selon les données Thomson Reuters, les analystes attendent en moyenne un Ebit de 456 millions d’euros pour Edenred en 2018.

La direction du groupe a aussi dit vouloir poursuivre sa politique d’acquisitions, expliquant pouvoir mobiliser 1,5 milliard d’euros pour financer des transactions.

L’entreprise a d’ailleurs annoncé mardi le rachat de la société péruvienne Efectibono spécialisée dans l’émission de titres-repas.

“Cette acquisition permet à Edenred de devenir coleader du marché des avantages aux salariés au Pérou”, explique le groupe français.

A moyen terme, Edenred s’est fixé plusieurs objectifs de croissance organique annuelle. Le groupe compte notamment faire croître son chiffre d’affaires opérationnel de plus de 7% et son Ebit opérationnel de plus de 9%.

Edenred s’attend pour l’année en cours à dépasser “significativement” ces objectifs.

Invest Securities, dans une note, souligne que les résultats semestriels traduisent une accélération de la croissance organique au deuxième trimestre et une amélioration dans toutes les zones du groupe, y compris l’Amérique latine.

L’intermédiaire relève aussi qu’Edenred prévoit une performance positive au Brésil au second semestre malgré le contexte d’un chômage élevé et d’élections présidentielles en octobre.

Le communiqué : bit.ly/2A5Nom9

Avec Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below