June 8, 2018 / 10:47 PM / 2 months ago

Inmarsat rejette l'offre d'EchoStar, la juge trop faible

LONDRES, 9 juin (Reuters) - L’opérateur britannique de satellites Inmarsat a annoncé vendredi avoir rejeté une proposition de rachat de la société américaine EchoStar , la jugeant beaucoup trop faible.

Inmarsat a fait cette annonce à la suite de spéculations en Bourse qui ont propulsé ses actions à un pic de trois mois. L’action a fini en hausse de 13,48%, portant sa capitalisation boursière à 2,2 milliards de livres (2,5 milliards d’euros).

“Après avoir soigneusement examiné la proposition avec ses conseillers, le conseil d’administration a rejeté la proposition au motif qu’elle sous-estimait très significativement Inmarsat et en raison de ses perspectives en tant qu’entreprise indépendante “, a dit la société dans un communiqué publié après la fermeture du marché.

Le groupe a précisé que l’approche d’EchoStar était à un stade précoce et non contraignante et qu’il n’y avait aucune certitude qu’une offre ferme serait présentée.

L’offre portait sur la totalité d’Inmarsat.

Les opérateurs de satellites en Europe ont progressé tout au long de la séance vendredi, SES Global (+4,42%) et Eutelsat (+3,59%) ayant profité d’un relèvement de recommandation par UBS, passé à l’achat sur les deux titres, et du feu vert de la Federal Communications Commission (FCC) américaine à l’extension de la flotte de SES. (Alistair Smout, Helen Reid et Siju Varghese, avec Paul Sandle, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below