June 7, 2018 / 11:00 PM / in 2 months

G7-Pas d'entretien formel entre Trump et May-officiel britannique

BASE MILITAIRE DE BAGOTVILLE, Canada, 8 juin (Reuters) - La Première ministre britannique Theresa May n’aura pas de réunion bilatérale formelle avec le président américain Donald Trump dans le cadre du G7, mais elle s’entretiendra avec chacun des autres dirigeants présents au sommet, ont annoncé jeudi des représentants britanniques.

Le sommet, organisé vendredi et samedi dans la petite ville canadienne de Charlevoix, au Québec, sera l’occasion pour les dirigeants du G7 de se confronter en personne à Donald Trump depuis que le président américain a imposé la semaine dernière des droits de douane sur les importations d’acier et d’aluminium en provenance du Canada, du Mexique et de l’Union européenne.

Après que les détails du voyage de Theresa May a été transmis aux journalistes effectuant le voyage au Québec avec la Première ministre britannique, des représentants britanniques ont confirmé qu’aucune réunion bilatérale formelle n’était prévue avec Donald Trump.

Un entretien sous une autre forme n’a cependant pas été exclu par ces représentants.

May a souligné que la Grande-Bretagne voulait que l’UE fasse preuve de retenue dans ses mesures de rétorsion contre les droits de douane américains. Elle a déclaré qu’elle continuerait à promouvoir les avantages du libre-échange.

“De toute évidence, l’Union européenne va réagir. Nous voulons nous assurer, et nous travaillons pour cela avec d’autres membres de l’Union européenne, que cette réponse sera proportionnée, soit en accord avec les règles de l’OMC”, a dit la Première ministre à des journalistes.

“Le Royaume-Uni (...) veut rester un champion du libre-échange à travers le monde et c’est ce que nous allons continuer à être”, a-t-elle ajouté.

Theresa May se trouve dans une position inconfortable alors que la Grande-Bretagne s’apprête à sortir de l’UE et qu’obtenir un accord de libre-échange avec les Etats-Unis est au coeur de sa stratégie post-Brexit.

Lors du G7, la dirigeante britannique appellera à un commerce plus libre et plus équitable.

“Nous devons prendre des mesures pour améliorer le fonctionnement du système commercial international afin de garantir que tous nos citoyens puissent bénéficier des avantages de l’économie mondiale”, dira-t-elle, selon un haut représentant du gouvernement.

May a fait part à Trump de sa déception quant à l’instauration des droits de douane sur les importations américaines d’acier et d’aluminium. (William James, Jean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below