June 7, 2018 / 11:44 AM / 5 months ago

Nouvelle hausse de taux en Turquie face à la montée des prix

ISTANBUL, 7 juin (Reuters) - La banque centrale turque a de nouveau relevé son principal taux d’intérêt jeudi, une hausse de 125 points de base qui le porte à 17,75%, son plus haut niveau historique, face à l’accélération de l’inflation.

La livre turque s’appréciait face au dollar après cette décision, à 4,4873 contre 4,58 juste avant.

“En dépit des perspectives modérées de l’évolution de la demande, le niveau élevé de l’inflation et celui des anticipations d’inflation constituent toujours des risques pour l’évolution des prix”, a déclaré la banque centrale dans un communiqué à l’issue de sa dernière réunion de politique monétaire avant les élections présidentielle et législatives du 24 juin.

“En conséquence, le Comité a décider d’accentuer de nouveau le resserrement monétaire pour favoriser la stabilité des prix.”

La livre turque a perdu près de 16% de sa valeur depuis le début de l’année, en raison notamment des craintes liées à l’influence croissante du président Recep Tayyip Erdogan sur la politique monétaire et des doutes sur la capacité de la banque centrale à contenir une inflation à deux chiffres.

Le mois dernier, la banque centrale avait déjà relevé son taux directeur de 300 points de base lors d’une réunion convoquée dans l’urgence, avant de simplifier sa politique de taux pour tenter de rassurer les investisseurs.

Les anticipations d’un nouveau resserrement ce jeudi s’étaient encore renforcées après l’annonce lundi d’une accélération de l’inflation annuelle à 12,15% en mai.

L’agence Moody’s a placé la note souveraine de la Turquie, déjà classée en catégorie spéculative, sous surveillance en vue d’une possible dégradation en arguant de l’érosion de la confiance des investisseurs et des orientations de la politique économique.

Le président Erdogan, qui aime à se présenter comme un “ennemi des taux d’intérêt”, a tenté ces derniers mois de convaincre la banque centrale de baisser les taux pour réduire le coût du crédit afin de soutenir l’activité économique et la construction.

Ezgi Erkoyun Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below