June 5, 2018 / 5:19 PM / 2 months ago

LEAD 1-Navistar relève ses prévisions mais déçoit avec ses marges

(Actualisé avec avertissement sur les marges et baisse du titre)

5 juin (Reuters) - Navistar International a relevé mardi ses prévisions de chiffre d’affaires et de livraisons pour l’ensemble de l’exercice, à la faveur d’une solide demande pour ses camions, mais un avertissement subséquent sur ses marges a fait trébucher son titre en Bourse après une ouverture en nette hausse.

Lors d’une conférence téléphonique sur les résultats, le groupe a expliqué que les marges de sa division de pièces automobiles, qui est plus rentable que son activité de poids lourds, resteraient stables pendant le restant de l’année.

L’action, qui avait gagné jusqu’à 12% dans la matinée à Wall Street en réaction au relèvement des prévisions, a viré à la baisse pour céder 3,06% à 37,33 dollars vers 17h10 GMT.

Sur les trois mois à fin avril, deuxième trimestre de l’exercice décalé de Navistar, l’activité automobile a contribué 132 millions de dollars (113 millions d’euros) au bénéfice contre 42 millions seulement pour les poids-lourds.

“Comme les revenus ont augmenté du côté des camions et sont restés relativement stables du côté des équipements automobiles, la même tendance se retrouve sur les marges”, a expliqué Walter Borst, le directeur financier de Navistar, lors de la conférence téléphonique.

Le groupe est aussi confronté à la hausse des coûts des matières premières, des coûts de transport et à certaines difficultés dans sa chaîne d’approvisionnement, a-t-il ajouté.

La forte demande l’oblige à faire appel à des modes de transport plus chers pour approvisionner ses usines dans les délais, a-t-il noté.

Le marché des poids lourds aux Etats-Unis est porté par le renouvellement des flottes de transporteurs qui optent pour des véhicules moins gourmands en carburant et équipés de dispositifs électroniques permettant de contrôler les temps de conduite et de repos des chauffeurs.

Navistar a fait état d’un bénéfice net de 55 millions de dollars pour le deuxième trimestre, soit 55 cents par action, après une perte de 80 millions de dollars (86 cents/action) un an plus tôt. Le chiffre d’affaires total a augmenté de 15,6% à 2,42 milliards de dollars.

Les analystes prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 34 cents et un chiffre d’affaires de 2,44 milliards de dollars, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le groupe anticipe désormais un chiffre d’affaires compris entre 9,75 et 10,25 milliards de dollars pour l’ensemble de l’exercice au lieu d’une prévision précédente de 9,25-9,75 milliards.

Il a relevé sa prévision de livraison des camions et cars de Classe 6-8 aux Etats-Unis et au Canada à 380.000-410.000 unités, au lieu de 360.000-390.000 précédemment. (Sanjana Shivdas à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below