June 5, 2018 / 9:33 AM / 6 months ago

BOURSE-Casino souffre, Barclays s'interroge sur le cash-flow et la dette

PARIS, 5 juin (Reuters) - Casino accuse l’une des plus fortes baisses du SBF 120 mardi matin en Bourse de Paris après les doutes exprimés par Barclays sur la capacité du groupe à renouer avec un flux de trésorerie positif cette année et ses craintes sur les prochaines échéances de la dette de Rallye , la holding de contrôle du distributeur.

Le titre Casino cède 5,74% à 35,46 euros à 11h31 alors que le SBF 120 progresse de 0,4%. Le titre a auparavant touché, à 35,3 euros, son plus bas niveau depuis janvier 2016. Au même moment, Rallye abandonne 3,94% à 11,21 euros.

Barclays a confirmé sa recommandation sur Casino à “sous-pondérer” mais a ramené son objectif de cours de 38 à 34 euros.

Après avoir étudié les rapports annuels du groupe et des holdings de contrôle Rallye et d’Euris, les analystes de la banque estiment que le cash-flow libre de Casino en France après charges exceptionnelles, dividendes, coupons et intérêts a été négatif de 722 millions d’euros en 2017, ce qui traduit selon eux “une détérioration marquée par rapport au cash-flow de -386 millions d’euros de l’exercice 2016”.

“Même si les charges exceptionnelles seront probablement en baisse en 2018, sur la base de nos estimations, nous pensons qu’il sera difficile de ramener la génération de cash-flow libre (après dividendes et charges nettes d’intérêts) en territoire positif en 2018”, soulignent-ils.

A propos de la dette, sujet sensible pour le groupe, Barclays estime que Rallye pourrait devoir refinancer un total de 675 millions d’euros en octobre puis de 300 millions en mars prochain.

“Au vu du niveau actuel de ses CDS (environ 920 points de base), l’émission de nouvelles obligations sera sans doute difficile et chère. Rallye pourrait décider de tirer sur ses lignes de crédit mais nous estimons, sur la base du cours actuel de Casino, que dans ce cas, Rallye devrait gager plus de 50% de ses actions Casino en collatéral auprès des banques pour refinancer les échéances de 2018”, explique-t-elle.

“Plus préoccupant, nous estimons que pratiquement toutes les actions Rallye détenues par Foncière Euris sont actuellement gagées comme garantie bancaire.”

Barclays, qui juge “généreux” les multiples actuels de valorisation de Casino au regard de la complexité de la structure du groupe, de l’évolution des résultats et du profil de risque, a en outre réduit de 3% ses estimations de bénéfice par action pour intégrer l’évolution récente des changes et des hypothèses plus prudentes sur les performances commerciales en France comme en Amérique latine.

Sur Rallye, la banque maintient sa recommandation à “sous-pondérer” et son objectif de cours à 10 euros.

Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below