June 4, 2018 / 9:12 AM / 22 days ago

Zone euro/Indicateurs-Le sentiment économique se dégrade moins que prévu

BRUXELLES, 28 juin (Reuters) - Principaux indicateurs macroéconomiques de la zone euro publiés depuis le début du mois:

* RECUL DU SENTIMENT ÉCONOMIQUE À 112,3 (CONSENSUS 112,0)

28 juin - Le sentiment économique s’est de nouveau dégradé en juin après le repli du mois dernier, alourdi par le sentiment dans le secteur de la construction, mais il est supérieur aux prévisions, a annoncé jeudi la Commission européenne.

L’indice du sentiment économique a reculé à 112,3 points après 112,5 en mai. La prévision moyenne des 34 économistes interrogés par Reuters était de 112,0.

Le sous-indice du sentiment économique dans l’industrie est ressorti à 6,9, comme en mai, et celui des services s’est établi à 14,4, également comme le mois dernier. En revanche, celui de la construction a baissé à 5,6 ce mois-ci, contre 7,1 en mai.

La confiance des ménages a reculé à 0,5 contre +0,2 en mai tandis que l’indice mesurant les anticipations du consommateur sur l’inflation est resté stable à 17,5 mais celui sur les anticipations des prix producteurs a avancé à 9,9 après 9,3.

L’indice du climat des affaires a reculé de son côté plus fortement que prévu, à 1,39, contre 1,44 (1,45 en première estimation) en mai et un consensus de 1,40.

Tableau

* CRÉDIT AUX ENTREPRISES +3,6% EN MAI APRÈS +3,3% EN AVRIL

27 juin - La croissance du crédit aux entreprises a accéléré en mai pour atteindre sa progression la plus marquée depuis la crise de la dette de la zone euro et la hausse de l’agrégat monétaire M3, considéré comme un bon indicateur avancé de l’activité et de l’inflation, a également accéléré.

Les prêts aux entreprises non financières ont augmenté de 3,6% le mois dernier sur un an, son rythme le plus soutenu depuis mai 2009, contre +3,3% le mois précédent, montrent les données mensuelles publiées mercredi par la Banque centrale européenne (BCE).

La croissance des crédits aux ménages a pour sa part atteint 2,9%, inchangée par rapport à avril.

Quant au taux de croissance de l’agrégat monétaire M3, il s’est établi à 4,0% en rythme annuel en mai, après 3,8% en avril et un consensus de +3,8%.

* LA CONFIANCE DU CONSOMMATEUR SE DÉGRADE PLUS QUE PRÉVU

21 juin - La confiance du consommateur s’est dégradée plus fortement que prévu au mois de juin, selon l’estimation rapide publiée jeudi par la Commission européenne.

L’indice pour la zone euro a baissé à -0,5 point en version préliminaire contre +0,2 (inchangé) en mai, a précisé l’exécutif européen. Les économistes interrogés par Reuters attendaient une baisse de l’indice à zéro en juin.

Dans l’ensemble de l’Union européenne, l’indice de confiance a diminué à -1,3%, a précisé la Commission.

* EXCÉDENT COMMERCIAL DE €16,7 MILLIARDS EN AVRIL

15 juin - L’excédent commercial s’est établi en avril à 16,7 milliards d’euros, contre 15,7 milliards un an plus tôt, a annoncé Eurostat vendredi.

Les exportations ont augmenté de 8,0% sur un an et les importations de 8,1% en données non corrigées des variations saisonnières.

En données corrigées, l’excédent commercial de la zone euro a été de 18,1 milliards d’euros en avril.

Tableau

* INFLATION CONFIRMÉE À 1,9% EN MAI

* 15 juin - L’inflation a accéléré au mois de mai, à 1,9%, selon les données définitives publiées vendredi par l’office statistique de l’Union européenne Eurostat, qui confirment les chiffres avancés en première estimation.

Le coût du travail au sein de la zone euro a quant à lui enregistré sa plus forte progression en cinq ans sur les trois premiers mois de 2018, avec une hausse de 2,0%.

* BAISSE DE 0,9% DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE EN AVRIL

13 juin - La production industrielle a reculé plus que prévu en avril par rapport à mars, a annoncé mercredi l’institut européen de la statistique, Eurostat, signe supplémentaire d’un ralentissement de l’économie dans la région.

La production industrielle a diminué de 0,9% alors que les économistes attendaient une baisse limitée à 0,5%. Elle a été pénalisée par le recul de la production d’énergie, de biens durables et non durables et de biens intermédiaires.

Seule la production de biens d’équipement a augmenté en avril.

En rythme annuel, la progression s’établit à 1,7%, contre 2,8% anticipés par les économistes.

Eurostat a par ailleurs revu à la hausse la croissance de la production industrielle au mois de mars à 0,6% en rythme mensuel (+0,5% en première estimation) et à 3,2% en rythme annuel (contre +3,0%).

Dans un communiqué publié séparément, Eurostat fait état d’une hausse de l’emploi de 0,4% au premier trimestre par rapport au quatrième trimestre 2017.

Tableau

* HAUSSE DE 0,1% DES VENTES AU DÉTAIL EN AVRIL

5 juin - La croissance des ventes au détail dans les 19 pays de la zone euro a décéléré en avril par rapport à mars, montrent les données publiées mardi par Eurostat.

Ces ventes ont augmenté de seulement 0,1% sur un mois, après 0,4% en mars, et de 1,7% sur un an.

Les consommateurs ont dépensé davantage dans l’habillement et les chaussures, ainsi que dans les produits informatiques. Les dépenses dans l’alimentaire, les boissons et le tabac ont revanche diminué en avril. Les ventes en ligne ont augmenté de 2,5%.

En rythme mensuel, les ventes au détail ont le plus progressé en Allemagne et en Irlande, selon Eurostat, tandis que le Portugal, la Slovénie et l’Estonie ont enregistré des replis.

Tableau

* LES PRIX PRODUCTEURS N’ONT PAS VARIÉ D’UN MOIS SUR L’AUTRE

4 juin - Les prix sortie usine n’ont pas varié en avril, par rapport au mois précédent, laissant penser que l’inflation à ce niveau reste modeste.

Par rapport à avril 2017, les prix à la production montrent une hausse de 2%, conséquence surtout d’une flambée des prix de l’énergie, a annoncé Eurostat lundi.

Les prix de l’énergie ont baissé de 0,4% d’un mois sur l’autre mais affichent une progression annuelle de 3,8%.

Les prix des biens durables ont augmenté annuellement de 0,9% en avril, et ceux des biens non durables de 0,5%. Par rapport à mars, les prix de ces deux catégories de biens ont augmenté de 0,1%.

* L’INDICE SENTIX AU PLUS BAS DEPUIS OCTOBRE 2016

4 juin - Le moral des investisseurs se dégrade en juin pour le cinquième mois consécutif et retombe à son plus bas niveau depuis octobre 2016 en raison de la situation politique en Italie et des tensions commerciales avec les Etats-Unis, montre lundi l’enquête mensuelle de l’institut allemand Sentix.

Son indice de confiance fléchit ce mois-ci à 9,3 contre 19,2 en mai. Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un repli limité à 18,4.

LEAD 1

Les indicateurs économiques publiés en mai (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below