June 4, 2018 / 8:12 AM / 3 months ago

France-Un proche conseiller de Macron visé par une plainte

* Des liens familiaux transalpins

* Kohler a été employé par l’armateur italo-suisse MSC

* Il a représenté l’Etat dans STX France

PARIS, 4 juin (Reuters) - Anticor a porté plainte contre le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, pour prise illégale d’intérêt et trafic d’influence, a-t-on appris lundi auprès d’un avocat de cette association anticorruption, confirmant une information du Monde.

La plainte, datée du 27 mai et déposée auprès du parquet national financier (PNF), vise notamment les liens du principal conseiller du chef de l’Etat, Emmanuel Macron, avec l’armateur italo-suisse Mediterranean Shipping Company (MSC).

Anticor s’appuie notamment sur des informations du site d’informations Mediapart, selon lesquelles Alexis Kohler est lié aux Aponte, famille propriétaire de MSC, société dont il a même été un directeur financier d’août 2016 à mai 2017.

Sa mère, Sola Hakim, est la cousine germaine de Rafaela Aponte, qui a fondé l’entreprise avec son mari Gianluigi Aponte dans les années 1970, selon le site d’information.

Or il a représenté l’Agence des participations de l’Etat (APE) auprès des Chantiers de l’Atlantique/STX France, dont l’armateur italo-suisse est un client, à partir de 2010.

Il a aussi été directeur de cabinet adjoint des ministres de l’Economie Pierre Moscovici et Emmanuel Macron, respectivement de mai 2012 à mars 2014 et d’août 2014 à août 2016.

“En 2017, pendant la campagne présidentielle, M. Alexis Kohler était simultanément membre de la campagne de M. Emmanuel Macron et salarié de la MSC”, lit-on dans la plainte.

Celle-ci cite des informations de Mediapart et de France TV Info en mai 2017 selon lesquelles il serait intervenu pendant la campagne auprès de l’Etat français pour plaider la cause de MSC dans le dossier de la reprise des Chantiers de l’Atlantique/STX.

KOHLER JURE AVOIR ÉTÉ TRANSPARENT

Pour Anticor et le cabinet d’avocats Feltesse-Warusfel-Pasquier et Associés (FWPA), “M. Alexis Kohler ne pouvait ignorer qu’il existait un conflit d’intérêt à représenter l’Etat français dans le capital de la société française Les Chantiers de l’Atlantique/STX France, alors même que sa famille était propriétaire de l’un de ses principaux clients”.

“Cette situation s’est maintenue au moins jusqu’en août 2016, après que M. Alexis Kohler accepté de devenir directeur de cabinet adjoint, puis directeur de cabinet, du ministre de l’Economie et des Finances mais qu’il continué à traiter des dossiers concernant les intérêts croisés des deux sociétés”, ajoute FWPA dans la plainte déposée au nom d’Anticor.

Selon celle-ci, la même question peut aussi se poser au regard de la nomination d’Alexis Kohler au poste de secrétaire général de la présidence de la République en mai 2017.

Ni Alexis Kohler ni l’Elysée n’étaient joignables dans l’immédiat. Mais selon Le Monde, le secrétaire général assure n’avoir jamais caché ses liens familiaux quand il travaillait à l’APE et dans les cabinets Moscovici et Macron.

“Alexis Kohler a toujours informé sa hiérarchie de ses liens personnels” avec MSC, dit-on à l’Elysée, selon Le Monde. S’il est resté administrateur de STX France quand il officiait à l’APE, “c’est à la demande expresse de ses supérieurs”, précise l’entourage d’Emmanuel Macron, cité par le quotidien.

Selon Le Monde, l’Elysée fait aussi valoir que les décisions concernant la participation de l’Etat dans l’entreprise étaient prises par la direction du Trésor et non par Alexis Kohler. (Caroline Pailliez et Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below