June 3, 2018 / 10:11 PM / 6 months ago

Nouvelle manifestations anti-FMI en Jordanie

AMMAN, 4 juin (Reuters) - Des centaines de Jordaniens sont descendus dimanche soir dans les rues d’Amman pour protester contre les hausses de prix imputables à des mesures préconisées par le Fonds monétaire international (FMI), a-t-on appris auprès de témoins.

Les manifestants se sont rassemblés près du siège du gouvernement où ils ont réclamé le limogeage du Premier ministre, Hani Mulki, et ont promis de ne pas céder tant que le projet de loi de finances qu’ils contestent ne sera pas abrogé.

Le chef du gouvernement jordanien a refusé samedi d’y renoncer.

En 2012, le royaume hachémite avait été secoué par une série de manifestations là encore imputables à une cure d’austérité recommandée par le FMI.

Les manifestants reprochent au gouvernement d’avoir augmenté la TVA et d’avoir supprimé les subventions sur le pain.

Les hausses de taxe instaurées par le gouvernement doivent contribuer à ramener le ration d’endettement jordanien à 77% de son produit intérieur brut en 2021. (Suleiman Al-Khalidi, Nicolas Delame pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below