June 3, 2018 / 4:05 PM / 2 months ago

Amendes en vue dans l'enquête allemande sur l'acier-presse

BERLIN, 3 juin (Reuters) - L’Office allemand des cartels est en négociations avec les sidérurgistes concernant des amendes pouvant aller jusqu’à 500 millions d’euros dans le cadre d’une enquête en cours sur des soupçons de collusion, a rapporté samedi le magazine Spiegel.

L’autorité antitrust a élargi son enquête l’an dernier, qui concernait déjà les producteurs et vendeurs d’acier inoxydable, comme les constructeurs et distributeurs automobiles, ArcelorMittal et Salzgitter ayant confirmé que leurs locaux avaient été perquisitionnés.

Sans citer ses sources, Spiegel a dit que l’enquête avait atteint une phase décisive, le régulateur allemand étant désormais en négociations avec certaines des quelques 12 entreprises concernées, afin de conclure un éventuel accord à l’amiable pour éviter d’interminables procès.

Le magazine a précisé que le nombre de sociétés susceptibles de conclure un accord restait ouvert, ajoutant qu’ArcelorMittal, et Salzgitter n’étaient pas disponibles dans l’immédiat. (Emma Thomasson, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below