June 1, 2018 / 3:34 PM / 7 months ago

Les ventes automobiles mitigées en mai aux Etats-Unis

DETROIT, 1er juin (Reuters) - Les ventes de voitures neuves ont augmenté de 2% en mai aux Etats-Unis, la faiblesse du chômage et la confiance élevée des consommateurs ayant atténué l’impact de la hausse des taux d’intérêt et du prix de l’essence, ont estimé vendredi les dirigeants de Ford.

Le dynamisme des ventes au cours du week-end prolongé du Memorial Day, du 26 au 28 mai, a aussi contribué à soutenir l’activité commerciale, ont souligné les constructeurs.

“L’économie américaine reste sur une trajectoire favorable”, a déclaré l’économiste en chef de Ford, Emily Kolinski Morris, lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes.

Ford s’attend à ce que les ventes du secteur sur l’ensemble de l’année se contractent légèrement, aux alentours de 17 millions d’unités, alors que les constructeurs s’efforcent de réduire leurs ventes pour les flottes automobiles, à faible marge, tout en affrontant la concurrence croissante de véhicules d’occasion provenant des parcs de location.

Les ventes automobiles aux Etats-Unis ont baissé de 2% l’an dernier après un record à 17,55 millions d’unités en 2016. Elles ont été irrégulières depuis le début de l’année, alternant les hausses et les baisses selon les mois, les automobilistes continuant à se détourner des berlines au profit des pick-ups et des SUV, globalement plus chers et générateurs de marges plus élevées pour les constructeurs.

Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a vendu en mai plus de voitures que Ford auprès des particuliers aux Etats-Unis.

Les ventes totales de FCA ont bondi de 11% le mois dernier sur le marché américain, à 214.294 unités. Ses ventes aux particuliers ont atteint leur plus haut niveau depuis juillet 2005, à 167.785 véhicules.

Ford a pour sa part vendu 242.824 voitures au total en mai, soit une progression de seulement 0,7%, dont 163.796 aux particuliers.

Ses pick-ups à succès de la gamme F-Series ont vu leurs ventes augmenter de 11,3% à 84.639 unités.

FCA a pour sa part précisé que les ventes de sa marque Jeep avaient bondi de 29% à un record de 97.287 unités.

General Motors, premier constructeur automobile américain, ne publie plus de chiffres mensuels de ventes. Les analystes du secteur estiment que ses ventes ont augmenté d’environ 10% en mai.

Les ventes de Toyota se sont contractées de 1,3% à 215.321 véhicules et celles de Nissan ont baissé de 4,1% à 131.832.

Corrigé des variations saisonnières, le rythme annualisé des ventes automobiles aux Etats-Unis s’est établi à 17 millions en mai, estiment les analystes interrogés par Reuters.

Le cabinet de recherches Kelley Blue Book estime que le prix d’achat moyen d’un véhicule neuf en mai s’est élevé à 35.635 dollars (30.532 euros), en hausse de 3,4% sur un an, en raison de la forte demande pour les pick-ups et les SUV. (Paul Lienert Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below