May 30, 2018 / 9:36 AM / 3 months ago

BOURSE-La Ligue 1 échappe à Canal Plus, le titre Vivendi souffre

PARIS, 30 mai (Reuters) - Vivendi recule nettement mercredi à la Bourse de Paris, sa filiale Canal Plus n’ayant obtenu aucun droit de retransmission des matchs de la Ligue 1 de football entre 2020 et 2024 alors qu’elle était jusqu’alors le diffuseur historique de la compétition.

A 11h30, l’action du groupe de médias et de divertissement recule de 4,68% à 21,2 euros, sa plus importante baisse en séance depuis la mi-février. L’indice CAC 40 perd dans le même temps 0,75% et le secteur des médias en Europe cède 0,77%.

Groupe Bolloré, premier actionnaire de Vivendi, perd 2,29%.

Après avoir déjà perdu les droits la Ligue de Champions et du championnat anglais, Vivendi n’a obtenu aucun lot de la Ligue de football professionnel (LFP) pour la retransmission des matches de la Ligue 1, dont les droits ont atteint 1,15 milliard d’euros par saison.

Un scénario inattendu qualifié de revers majeur pour Vivendi, voire de catrastrophe pour Canal Plus France, par plusieurs analystes.

DES DROITS VITAUX

“Cette annonce signifie que Canal Plus ne diffusera plus de football à partir du second semestre 2020, ce qui devrait aboutir à une perte de la moitié de ses abonnés en France en 2020 et 2021,” estiment les analystes de Mainfirst, surpris.

“Nous pensions que Canal Plus conserverait ses droits actuels mais à un prix plus élevé (+34%)”, poursuivent-ils.

Les analystes estiment que le revenu mensuel moyen par abonné (ARPU), actuellement de 45,7 euros par mois, devrait reculer d’au moins 20% et que Canal Plus devrait perdre un milliard d’euros de chiffre d’affaires par an.

Par conséquent, Mainfirst table sur un perte opérationnelle pour Canal Plus de 130 millions d’euros en 2021 contre un bénéfice de 320 millions prévu auparavant. L’intermédiaire financier a réduit sa prévision de bénéfice par action pour Vivendi de 21% pour 2020 et de 24% pour 2021.

De leur coté, les analystes d’Invest Securities, à la vente sur le titre Vivendi, s’interrogent sur la politique de la direction alors que Canal Plus a perdu 49.000 abonnés au premier trimestre 2018.

“La question se pose de savoir comment Canal Plus a pu perdre l’ensemble de ces droits vitaux. Ceci nous amène à nous poser des questions sur la capacité du management à prendre les bonnes décisions stratégiques, trop concentré sur sa volonté de réduire les coûts à tout prix,” observent-ils dans une note.

PLAN DE SECOURS

L’appel d’offres consacre l’arrivée d’un nouvel acteur, le groupe de médias espagnol Mediapro, déjà détenteur des droits du championnat espagnol, qui rafle les trois lots principaux.

Les chaînes quataries beIN Sports ont obtenu un seul lot tandis qu’un autre pack a été attribué à l’opérateur Free, Iliad , qui cède 0,75% après avoir ouvert sur un gain de plus de 1%.

Vivendi dispose encore d’un plan de secours pour la diffusion des matchs de la Ligue 1, celui de la sous-licence des droits auprès de Mediapro.

“Cela implique une triple inflation pour Canal Plus car le prix qu’il paiera sera déjà plus élevé que son offre initiale et le prix proposé par Mediapro. En résumé, nous pensons que Canal Plus est dans une situation de perdant-perdant : soit il paie plus cher les droits par rapport à ses calculs initiaux, soit il perd les droits et risque de déstabiliser l’ensemble de son business model”, pointent les analystes de Berenberg.

Selon les calculs d’Oddo BHF, l’inflation sur les droits en cas de rachat auprès de Mediapro pourrait atteindre environ 70%.

Les analystes estiment que le meilleur des scénarios pour Vivendi serait que Mediapro crée sa chaîne et demande à Canal Plus de la distribuer en jouant le rôle d’agrégateur, une solution qui permettrait de limiter l’hémorragie des abonnés.

A l’inverse, ils n’écartent pas le risque de faillite de Canal Plus France, qui se traduirait selon eux par une évaporation de 2,1 milliards d’euros de la valorisation de Vivendi.

Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below