May 29, 2018 / 5:10 PM / 2 months ago

France-Collomb enterre l'application alerte attentat

PARIS, 29 mai (Reuters) - Le ministre de l’Intérieur a enterré mardi l’application SAIP (Système d’alerte et d’information des populations) et annoncé des accords avec les réseaux sociaux et l’audiovisuel public pour alerter la population d’éventuels risques terroristes.

Le nouveau dispositif entrera en vigueur le 1er juin à la place du SAIP lancé en mai 2016 avant l’euro de football mais qui, de l’aveu de Gérard Collomb, “n’a en fait jamais marché”.

“Seules les personnes qui l’avaient téléchargée pouvaient bénéficier des messages d’alerte (...) et en raison de la consommation de batterie qu’elle engendrait, nombre d’utilisateurs initiaux ont fini par la désinstaller”, explique le ministère dans un communiqué.

Ainsi, seulement 900.000 personnes étaient dotées de SAIP à l’été 2017, ce qui limitait son impact en cas de crise. Une crédibilité également affectée par des dysfonctionnements et un déclenchement quelque peu erratique.

“Nous en tirons les conséquences et plutôt que de nous acharner à créer une nouvelle application qui serait propre au ministère, nous avons décidé d’utiliser les technologies modernes”, a déclaré Gérard Collomb lors des questions d’actualité à l’Assemblée nationale.

Les messages d’alertes et de prévention du ministère de l’Intérieur seront donc diffusés, à partir du 1er juin, sur Twitter, Facebook, Google, les canaux de communication de la RATP et de Vinci Autoroutes, Radio France et France Télévisions.

Ainsi, “un bandeau spécial pourra apparaître en haut du fil des tweets de chaque utilisateur connecté pour l’informer de la situation”, précise le ministère, qui invite les utilisateurs à activer les notifications du compte @Beauvau_alerte.

Le ministère pourra par ailleurs communiquer par l’outil “Safety Check” de Facebook, qui compte 35 millions d’utilisateurs actifs en France.

“C’est la première fois en Europe que Facebook permet aux pouvoirs publics d’utiliser cet outil pour communiquer”, souligne le ministère de l’Intérieur, dont les messages seront aussi relayés par l’outil “Posts on Google”. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below