May 28, 2018 / 10:42 AM / in 3 months

LEAD 1-L'ACPR appelle le Crédit mutuel et Arkéa au dialogue

(Actualisé avec déclarations de Villeroy de Galhau sur le Crédit mutuel)

par Matthieu Protard

PARIS, 28 mai (Reuters) - L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a appelé lundi le Crédit mutuel et sa branche dissidente Arkéa au dialogue et a demandé à cette dernière de clarifier son projet d’indépendance.

Le superviseur des secteurs de la banque et de l’assurance en France estime qu’une sortie d’Arkéa du groupe bancaire mutualiste serait une “opération complexe”.

“Une sortie éventuelle d’Arkéa du Crédit mutuel serait une opération complexe soulevant une problématique inédite”, a déclaré François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France et président de l’ACPR, lors d’une conférence de presse.

“(Une sortie éventuelle, NDLR) supposerait que le Crédit mutuel Arkéa apporte encore aux autorités de supervision toutes les clarifications et précisions sur les modalités de mise en oeuvre de son projet”, a-t-il ajouté.

Arkéa a enclenché en janvier son projet d’indépendance et mené depuis des consultations auprès de ses caisses locales qui se sont en avril prononcées à une large majorité en faveur du divorce.

Un premier schéma de sortie d’Arkéa du Crédit mutuel a été retoqué par la Banque centrale européenne (BCE) et l’ACPR à la mi-mars et la banque sécessionniste travaille depuis à des scénarios alternatifs.

“L’ACPR, comme la BCE, souhaitent le rétablissement ou l’établissement d’un dialogue plus serein entre la Confédération (Confédération nationale du Crédit mutuel, NDLR) et Arkéa”, a souligné François Villeroy de Galhau.

Lors de cette conférence de presse, à l’occasion de la publication du rapport annuel d’activité de l’ACPR, le gouverneur de la Banque de France n’a en revanche pas souhaité faire de commentaire sur la situation en Italie, où le Mouvement Cinq Etoiles et la Ligue ne sont pas parvenus à former un gouvernement de coalition.

Il n’a pas non plus souhaité s’exprimer sur la Deutsche Bank qui a annoncé en fin de semaine dernière plus de 7.000 suppressions de postes à travers le monde dans le cadre d’un plan de restructuration lancé après trois années consécutives de pertes.

François Villeroy de Galhau a également souligné que la Banque de France et l’ACPR allaient cette année poursuivre leurs efforts pour favoriser une consolidation du secteur financier européen.

Il a à cet égard estimé que l’accord conclu vendredi par les ministres des Finances de l’Union européenne sur les fonds propres des banques allait dans le bon sens.

Le communiqué sur le rapport d’activité de l’ACPR :

bit.ly/2LyoDRj

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below